16 mai 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

Tentative d’enlèvement de Guillaume Soro : Le gouvernement ivoirien  dément toute implication

Samedi 12 octobre- mardi 15 octobre. Trois jours. C’est le temps mis par le gouvernement ivoirien pour démentir officiellement les accusations de tentative d’enlèvement dont  Guillaume Soro dit avoir été victime dans son hôtel à Barcelone en Espagne.

En attendant d’en savoir plus sur ce moment de flottement, le Ministère des Affaires Etrangères ivoirien a démenti dans un communiqué dont nous avons reçu copie la scène décrite par Guillaume Soro le samedi 12 octobre dernier au cours de sa réunion politique à Valence avec des Ivoiriens vivant en Espagne.

“(…) Décrivant les événements qui se seraient déroulés à l’hôtel où il résidait, Monsieur Guillaume Kigbafori Soro a désigné les autorités ivoiriennes, comme étant responsables de sa tentative d’arrestation par la police espagnole, agissant, selon lui, pour le compte de la section ivoirienne d’Interpol. Le Ministère des Affaires Etrangères dément formellement les allégations de Monsieur Guillaume Kigbafori Soro, tendant à incriminer les autorités ivoiriennes“. Affirmant plus loin que “le Gouvernement ivoirien n’est en aucune manière impliqué dans cette tentative d’interpellation“.

Outre, le communiqué fait les précisions selon lesquelles l’Ambassadeur de la Côte d’Ivoire, M. Roger Kouadio Bouaffo, “n’a nullement été informé de la présence de Monsieur Guillaume Kigbafori Soro sur le territoire espagnole“. Et qu’“il ne l’a appris (…) “ que “sur les réseaux sociaux“.

Répondant à Guillaume Soro sur la fait qu’il n’a pas bénéficié de la protection de son pays comme c’est le cas partout lorsqu’un citoyen d’un pays quelconque se trouve à l’étranger, le communiqué du Ministère des Affaires Etrangères a réaffirmé  “son engagement à assurer la défense et la protection des Ivoiriens, partout où ils se trouvent, en cas de besoin, dans le strict respect des lois des pays respectifs“.

Coulibaly Zié Oumar

X