1 octobre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
A LA UNE

RHDP-Bouaké : 3.367 grands électeurs pour élire 11 secrétaires départementaux.

Ecouter cet article

 

3.367 grands électeurs sont appelés aux urnes le samedi 23 juillet 2022 pour élire les 11 secrétaires départementaux RHDP du département administratif de Bouaké. Il s’agit des anciennes nominations mais également les récentes telles les présidents des nouvelles sections et les comités de bases qui constituent ce corps électoral. Pour faire participer le maximum d’électeurs, Amadou Koné et son équipe déploiement une stratégie payante.
Les 3.367 grands électeurs du département administratif de Bouaké sont les ex Coordonnateurs régionaux, départementaux, Sous-Préfectoraux , communaux et leurs associés, les délégués de secteurs et leurs bureaux, les CEGEL, les bureaux régionaux des structures spécialisées ( UJ-Rhdp, UF-RHDP, Enseignants, jeunesse féminine, mouvements et associations, jeunesse estudiantine). Mais également les bureaux des nouveaux comités de bases et des nouvelles sections.
C’est bien ce corps électoral qui s’apprête à plébisciter les 11 représentants de la liste unique «  Union-rassemblement-progrès » conduite par Amadou Koné après le consensus à Bouaké au soir du samedi 23 juillet 2022.
Prévue pour avoir lieu dans un seul lieu en l’occurrence au siège du Rhdp sis au quartier Ngattakro à Bouaké, l’élection des 11 candidats aux postes de secrétaires départementaux sera finalement éclatée sur 17 lieux de votes à travers tout le département administratif de Bouaké. Ainsi ils seront 3.367 grands électeurs qui voteront pour beaucoup dans leurs quartiers, villes et villages d’habitation.
Une proximité qui devrait garantir un fort taux de participation.
Si avoir plusieurs listes qui s’affrontent participe de la dynamique du parti, expression même de la démocratie, parler d’une même voix ( consensus) dans un même Parti politique est le signe de la discipline et la cohésion, important pour la consolidation du parti.
A Bouaké, Amadou Koné porte bien cette vision : celle de l’Union, du Rassemblement et du Progrès en vue du développement harmonieux de Bouaké.
Et sa liste «  Union-rassemblement-progrès » en est la parfaite illustration.
Voilà aussi pourquoi après le consensus, Amadou Koné a instruit ses Hommes sur le terrain afin de trouver la bonne méthode pour faire participer le maximum d’électeurs à cette échéance test de la vitalité du parti à Bouaké.
«  Même s’il n’y a pas d’adversités donc d’enjeux, cette élection doit relever un seul défi  : donner une majorité à la liste conduite par le ministre Amadou Koné et montrer que la base est en phase avec leurs dirigeants. Or en disant à quelqu’un qui habite un village ou hameau de Brobo ou Djebonoua de venir jusqu’à Bouaké ville pour voter une telle liste ( sans opposition ndlr) peut être la raison d’une abstention de sa part quand on sait que le taux de participation est le seul adversaire dans des localités telles Bouaké où les cadres ont réussi à trouver un consensus » a fait savoir Doumbia Mori président des Cellules de Gestion des Elections, (Cegel)  RHDP à Bouaké.
Lui et son équipe sont à la tâche depuis 48h pour une nouvelle répartition des 3.367 grands électeurs sur 17 sites. Un travail de fourmis qui à coup sûr devrait consolider le parti du président Alassane Ouattara dans le département de Bouaké, deuxième grande ville du pays.

  1. César Ebrokié