17 mai 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

Révision de la liste électorale (RLE) Emile Ebrottié (superviseur) à Bongouanou : « La CEI organise, ce n’est pas elle qui décide » 

Emile Ebrottié, superviseur de la Commission électorale indépendante (CEI) dans les régions du N’Zi, l’Iffou, l’Indenié-Djuablin, et le Moronou a déclaré, hier, à Bongouanou que : « La CEI organise, ce n’est pas elle qui décide ». Une interpellation des populations par rapport à leurs responsabilités dans le jeu électoral. Il a rencontré les forces vives du département du Moronou à la faveur de la campagne de sensibilisation initiée par la CEI dans le cadre de la Révision de la liste électorale (RLE) projetée du 10 au 24 juin.

Le superviseur de la CEI a indiqué que la réussite de la RLE est dans l’intérêt des partis politiques qui cherchent à conquérir et exercer le pouvoir d’Etat. Il a exhorté les responsables à s’investir da ns la mobilisation des populations afin que les nouveaux majeurs sortent massivement.

Evoquant l’opération, Emile Ebrottié a indiqué qu’elle concerne deux catégories de personnes. Celles ayant déjà leurs noms sur la liste et souhaitent changer de lieux de vote ou patronyme. La deuxième catégorie, les personnes dont les noms ne figurent pas sur la liste électorale parce que n’ayant jamais voté ou qui viennent d’avoir 18 ans. Le représentant de la commission centrale de la CEI a insisté sur l’importance pour les jeunes de prendre une part active dans l’opération, étant donné que c’est leur avenir qui est en jeux.

L’invité du jour du Moronou a souligné la nécessité de respecter les mesures barrières. A cet égard, il a indiqué que la commission a pris les dispositions pour que les centres soient équipés de gels hydro alcoolique et que les représentants de la CEI soient protégés.

Le corps préfectoral, par sa présence, a rehaussé la cérémonie. A l’instar des représentants des collectivités décentralisées dont le Conseil régional et la mairie. Les chefs de communauté du département et les représentants des partis politiques n’ont pas voulu se faire compter l’événement.  Des échanges ont les participants et le superviseur de la CEI ont permis de lever les difficultés de compréhensions.

César Ebrokié

X