31 janvier 2023
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
ÉCONOMIE

Promotion du secteur privé/Lancement du Guichet unique de développement des entreprises de Côte d’Ivoire / Patrick Achi:’’Il faut un partenariat gagnant-gagnant entre l’Etat et l’entrepreneur”

Ecouter cet article

Favoriser le développement du secteur privé à travers des Pme rentables. C’est, entre autres, l’objectif principal de la création du Guichet unique de développement des entreprises de Côte d’Ivoire (Gude-Pme), dont le lancement été effectué, par le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, le lundi 19 décembre 2022, à l’auditorium de son institution, à Abidjan-Plateau. A’ cet effet Patrick Achi a annoncé qu’il faut un partenariat gagnant-gagnant entre l’Etat et l’entrepreneur.  Car le Gude-Pme, a-t-il promis, sera l’allié des entrepreneurs pour apporter des réponses concrètes et innovantes aux enjeux de création, de financement et de croissance économique.

“C’est avec le secteur privé que nous célébrons la naissance de cette structure qui sera l’alliée de nos entrepreneurs pour apporter des réponses concrètes et innovantes à leurs enjeux de création de financement et de croissance, pour faire d’eux les fers de lance d’une Côte d’Ivoire prospère et solidaire, où les emplois seront nombreux, les revenus croissants et les progrès partagés à tous”, a annoncé Patrick Achi. Pour le Chef du gouvernement, les entrepreneurs, les PME et le secteur privé jouent un rôle déterminant, pour faire avancer la Côte d’Ivoire. Ils assument, par exemple, plus de 50% de l’investissement total du pays. Ils sont aussi, a-t-il-ajouté, responsables de l’essentiel de l’embellie économique enregistrée au cours des dernières années, et sont des acteurs clés de la transformation structurelle de l’économie. C’est grâce à eux et avec le soutien du gouvernement que le poids du secteur secondaire dans le PIB se renforce progressivement. Patrick Achi a relevé que l’Etat a décidé d’être encore plus proactif, dans l’accélération du secteur privé et le renforcement des chaînes de valeur stratégique nationale. Cette nouvelle ambition va s’incarner au travers de deux initiatives majeures que sont les Champions nationaux et le renforcement de l’écosystème du développement des PME.

Pour le chef du gouvernement ivoirien, il faut partir des Très petites entreprises (TPE) pour aboutir aux Grandes entreprises en passant par les Pme. Pour ce faire, il estime qu’il faut du caractère pour être entrepreneur. “Il faut du caractère pour rêver à des choses inédites”, a-t-il dit.

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, pour sa part, s’est félicité de l’existence du GUDE-PME en ce sens que le secteur privé qui a contribué en moyenne à 4,7 points à la croissance économique nationale de 2016 à 2021 (le taux moyen global est de 6,2 points) va davantage être bonifié. Selon lui, le Gude-Pme va contribuer à faire de la Côte d’Ivoire, un pays à revenu intermédiaire. Et c’est à juste titre qu’une ordonnance de sa création et fonctionnement a été prise le 26 janvier 2022. “Le Gude-Pme est un outil dont les entreprises avaient besoin”, a-t-il dit. Et que des représentations seront installées sur l’ensemble du territoire national. Il recommande aux opérateurs et partenaires de s’approprier le Gude-Pme qui va leur rendre d’énormes services. Et que les mois futurs, le Gude-Pme sera le levier du développement des entreprises. Souleymane Diarrassouba a rappelé que la part de marchés attribuée aux Pme est passé de 37,7% à fin décembre 2020 à 50,5% à fin décembre 2021.

Le ministre de l’Economie et des Finances, représenté par le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, a dit, entre autres, que le Gude va permettre de mettre en place un système d’indicateur de performance des entreprises. Le Gude, est-il convaincu, va faciliter la croissance des Pme.

Le Gude est un établissement public de type particulier, chargé de soutenir la croissance durable, la compétitivité de l’économie, l’emploi, de favoriser l’innovation, l’amorçage, le développement, la conquête des marchés extérieurs, en contribuant à l’accompagnement des entreprises, à la facilitation de leur accès au financement, et à l’obtention de garanties. Son action est orientée en priorité vers les entreprenants, les très petites entreprises (TPE), les petites et moyennes entreprises (PME) et les entreprises de taille intermédiaire. Il vient en appui des politiques publiques conduites par l’Etat, aux régions et aux communes.

Le secteur privé ivoirien contribue à hauteur de 75% dans le financement du Plan National de Développement (PND) 2021-2025, qui est d’un montant global de 59. 000 milliards FCFA.

Gomon Edmond