31 janvier 2023
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
ÉCONOMIE

Promotion de l’emploi/Projet ADFA Bélier: Jeannot Ahoussou Kouadio invite les jeunes ivoiriens à s’intéresser à l’agriculture

Ecouter cet article

 » Je voudrais demander aux bénéficiaires d’être des modèles. Demeurez des modèles pour les jeunes après vous. Dans notre pays, nous avons le soleil, la pluie et des terres fertiles, alors mettez-vous au travail. Travaillez et prenez de la peine ; le bonheur est au bout ». Ce sont les conseils du président du Sénat de Côte d’Ivoire, Jeannot Ahoussou Kouadio, à la clôture du projet Appui au développement de l’activité et de l’emploi des jeunes dans les filières manioc et maraîchage dans la région du Belier (ADFA Bélier), le 13 décembre 2022, à la Sorbonne, au Plateau. 

Jeannot Ahoussou a annoncé que la Côte d’Ivoire doit être un hub du développement agricole en Afrique de l’ouest. Ces’t pour cela il loue le projet qui, a-t-il dit, doit permettre de créer de l’emploi pour les jeunes ivoiriens dont environ 5 millions sont au chômage. Pour lui, il faut installer les jeunes et leur permettre d’avoir accès aux crédits. Les jeunes qui constituent 77% de la population ivoirienne, a-t-il révélé, doivent demeurer des modèles et avoir de la passion pour l’agriculture.

Selon Valérie Morier-Genoud, coordinatrice en chef du projet, le projet ADFA Bélier est financé à près de 330 millions de FCFA. Démarré en octobre 2020 pour prendre fin en décembre 2022, il a permis la formation, au Centre de formation agropastoral de Raviart (Région du Bélier – District de Yamoussoukro), de 443 jeunes et femmes, dont 358 ont reçu une attestation de formation. « 85% des jeunes se sont installés à leur propre compte ou ont été embauchés après la formation », a-t-elle précisé.

Pascal Kouamé Yobouët, président du Conseil régional du Bélier, a demandé aux opérateurs économiques d’apporter leur soutien au projet parce que les jeunes posent le problème de suivi et d’assistance. L’unité mobile, a-t-il dit, va permettre de transformer les produits en vue de valeur ajoutée.

Bruno Koné, l’un des bénéficiaires, se réjouit de la mise en œuvre du programme : « C’est un bon programme. Grâce à ce programme, j’entreprends aujourd’hui dans le domaine agricole, précisément dans le domaine du manioc et du maraîchage. J’arrive à produire et à commercialiser sur le marché. Je suis aujourd’hui un entrepreneur agricole installé à mon propre compte à Bouaké ».

Les bénéficiaires du projet ont chacun reçu 03 mois de formation sur les itinéraires techniques des cultures maraîchères et du manioc, les techniques de conservation et de transformation de ces denrées, les techniques marketing et de communication, la gestion coopérative, les techniques innovantes agroécologiques, l’entrepreneuriat.

Le Projet ADFA Bélier – Appui au développement de l’activité et de l’emploi des jeunes dans les filières manioc et maraîchage par le développement de la formation professionnelle et accompagnement de projets dans la Région du Bélier – a été retenu pour bénéficier d’un financement de ARCHIPELAGO, un programme d’une durée de 4 années (2019-2023), financé par l’Union européenne (UE) dans le cadre du Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique et dont l’objectif principal est d’améliorer l’employabilité des jeunes.

La cérémonie s’est déroulée en présence de l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire et des représentants du consortium de six codemandeurs qui porte le projet ADFA Bélier. Il s’agit de la Chambre régionale d’Agriculture d’Auvergne Rhône Alpe (France), la Chambre nationale d’Agriculture de Côte d’Ivoire, le Conseil régional d’Auvergne Rhône Alpe (France), le Conseil régional du Bélier (Côte d’Ivoire), l’Institut national de Formation professionnelle agricole (Côte d’Ivoire) et Entrepreneurs du Monde (France).

 

Gomon Edmond