21 mai 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

Projet de loi sur la reforme de la Cei: La POECI émet des réserves

La plateforme des organisations de la société civile pour l’Observation des élections en Côte d’Ivoire (Poeci) a, dans un communiqué publié, ce vendredi, émis de sérieuses réserves sur le projet de loi relatif à une nouvelle Commission électorale, adopté il y a quelques jours par le gouvernement.

« Malgré les points d’acquis, la POECI note avec regret que dans ce projet de loi des dispositions nouvelles ont été prises par le gouvernement, notamment la désignation d’un représentant du Conseil national des droits de l’homme au sein de la CEI », indique le communiqué.

La POECI relève que ce point n’a pas fait l’objet de discussion lors des travaux du Comité restreint de haut niveau. « Le Conseil qui est une autorité administrative indépendante aux termes de la loi n°2018- 900 du 30 novembre 2018, ne saurait figurer au nombre des organisations de la société civile.

Ce qui, de fait, accentue un déséquilibre entre les institutions, la majorité, l’opposition et les organisations de la société civile », mentionne le document.

En outre, la Plateforme de la société civile déplore dans la mise en œuvre de ce dialogue politique, l’Eds et le Pdci. «  En conclusion, la POECI estime qu’en l’état actuel, le projet de loi comporte des insuffisances qui méritent d’être rediscutées dans un cadre élargi et inclusif » souligne le communiqué.

                                                               César Ebrokié