31 janvier 2023
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
ÉCONOMIE

Production Pétrolière: Sangafowa-Coulibaly lance les programmes de formation de masters professionnels 

Ecouter cet article

La semaine de l’innovation et de la recherche initiée par l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro, le lundi 28 novembre 2022, a été l’occasion pour le ministre des Mines, du pétrole et de l’énergie, Mamadou Sangafowa-Coulibaly, de procéder au lancement officiel des programmes de formation des ingénieurs et techniciens spécialisés dans les domaines de production et de maintenance du pétrole et de toute autre forme d’énergie. L’information provient d’un communiqué de presse dudit ministère en date du 29 novembre dernier.  

Sangafowa-Coulibaly a expliqué qu’en ouvrant cette spécialisation, son ambition est de faire de la Côte d’Ivoire le hub énergétique au niveau sous régional sur la période de 2022 à 2030, conformément à l’ambition et au cap fixé par Son Excellence, le président de la République, Alassane Ouattara.

Cette formation est le fruit d’une étroite collaboration tripartite, entre le ministère des Mines, du pétrole et de l’énergie – l’INP HB et la multinationale ENI, spécialisée dans la production et la fourniture d’énergie, qui devrait à terme, recruter les ingénieurs issus de ce programme de formation-emploi dans le cadre de l’exploitation du Gisement baleine.

Le ministre des Mines, du pétrole et de l’énergie, a fait savoir qu’il veut doter la Côte d’Ivoire de ressources humaines de qualité afin d’accroître la capacité de production énergétique du pays. Raison pour laquelle, il a prodigué des conseils aux étudiants pour qu’ils épousent la vision de l’Etat qui est de donner à la Côte d’Ivoire une main d’œuvre abondante et de qualité.

Bien avant le lancement de cet important programme de formation-emploi, Sangafowa-Coulibaly a donné un cours magistral à l’amphithéâtre Ezan Akélé de l’INP-HB sur le thème : « Contenu local, découverte de gisement Baleine et opportunités pour l’employabilité en Côte d’Ivoire ». Sur ce sujet, le ministre a informé son auditoire des dispositions prises par le gouvernement afin que les gisements, récemment, découverts et en exploitation, profitent à la population ivoirienne.

A ce titre, il a cité la loi n° 96-669 du 29 août 1996 portant code pétrolier dont les articles 52 et 53 visent à favoriser le développement du « contenu local ». Sangafowa Coulibaly a fait savoir qu’à travers ces articles, l’Etat fait obligation aux multinationales de faire la part belle aux ressources humaines locales dans le cadre du recrutement de leurs personnels de l’utilisation du matériel local. Aussi, ces dispositions prévoient-elles de prioriser la formation du personnel local et de faire un transfert de compétences dans la perspective du renforcement des capacités des entreprises locales.

Le ministre des Mines, du pétrole et de l’énergie a signifié, toujours au titre des nouvelles dispositions, que les entreprises étrangères sont contraintes d’avoir un effectif composé à 75% d’Ivoiriens. Ces emplois, a-t-il souligné, seront créés dans tous les domaines de l’activité pétrolière et gazière nationale. « Avec l’objectif que 95% de ces emplois, à terme soient occupés par des nationaux. Ainsi, de nombreuses opportunités seront créées pour nos jeunes », s’est-il réjouit. Avant de préciser que son Département ministériel mettra un point d’honneur à veiller au respect strict de toutes les mesures contenues dans le code pétrolier ivoirien.

Il a fait remarquer que les contrevenants à ces dispositions légales peuvent se voir retirer leurs agréments.

Pour sa part, Dr. Moussa Abdoul Kader Diaby, directeur général de l’INP-HB,  a situé le contexte de ces festivités en indiquant  que cette semaine de l’innovation et de la recherche s’inscrit dans le cadre des festivités marquant les 25 ans d’existence de l’INP-HB et les 60 ans d’histoire.

Il a en outre fait remarquer que malgré les résultats excellents faits par son institut, il ne figure pas aux classements internationaux.

C’est pour relever ce défi que l’équipe managériale a décidé de miser également sur l’innovation et la recherche afin que l’INP-HB figure d’ici 2025, dans le top 50 des universités d’Afrique.

La formation dispensée a pour objectif de préparer les étudiants au Master professionnel développement et production des gisements d’hydrocarbures (MP-DPGH), au Master professionnel raffinage et distribution des produits pétroliers (MP-RDPP) et au brevet de technicien spécialisé (opérateur) de production et maintenance (TS-PM) qui seront dispensés à l’Ecole supérieure du pétrole et de l’énergie de l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny de Yamoussoukro (INPHB).

 

Gomon Edmond