16 mai 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
RELIGION

Prière de Ramadan: Les Musulmans invités au pardon et à la tolérance

Ecouter cet article
 L’iman de la grande mosquée de la Riviera Golf, El Hadj Moumouni Traoré, a exhorté les fidèles musulmans au pardon et à la tolérance envers leurs prochains mais aussi à l’entraide et à la fraternité. Ce, lors de son sermon, hier, lundi 2 mai 2022, dans ladite mosquée, à Abidjan-Cocody, à l’occasion de la fête de l’Aïd El Fitr qui a marqué la fin du ramadan,  en présence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, des membres du gouvernement, des présidents d’institution, des ambassadeurs accrédités à Abidjan, des personnalités, etc.Tous vêtus pour la plupart de leurs beaux boubous ainsi que les fidèles. 
« La fête d’aujourd’hui (Ndlr: hier) est l’occasion pour nous de nous entraider, de renforcer les liens de parenté et de manifester la tolérance et le pardon envers tout le monde« , a déclaré Moumouni Traoré qui a étayé son propos par la sourate 5 versets 2: « …Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression (la haine) et craignez Allah (Ndlr: Dieu)... ».
L’Imam a souhaité que Dieu aide les fidèles à mettre en pratique ce verset. La joie du jour, au dire de Moumouni Traoré, est la satisfaction du fidèle d’avoir accompli le jeûne durant 30 jours.
« La plus grande joie sera le moment au cours duquel il rencontrera Allah en passant par la porte du paradis réservée aux jeûneurs », a ajouté l’Imam de la grande mosquée de la Riviera golf. Le jour du Ramadan, a-t-il rappelé, est un jour de fête, de remerciement et reconnaissance envers Dieu marquée par les invocations. El Hadj Moumouni Traoré a souhaité que Dieu permettent aux fidèles de vivre plusieurs autres Ramadan.
L’Imam a demandé, en outre, aux leaders politiques de maintenir le climat de paix après l’adoption du rapport final du dialogue politique. “Cet acte salutaire (Ndlr: l’adoption du rapport final) vient contribuer à apaiser davantage notre pays et à créer les conditions de la participation de l’opposition et de la société civile à la vie politique nationale. Nous tenons à féliciter tous les acteurs de ce processus et les exhortons à maintenir ce bon état d’esprit”, a déclaré l’imam Traoré.
Gomon Edmond
X