19 mai 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

Prévention des conflits d’intérêts :La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance élabore un guide

Les conflits d’intérêts ont été identifiés depuis de nombreuses années comme étant potentiellement des facteurs de corruption dans les passations de marchés. Alors comment les prévenir voire les endiguer ? C’est pour répondre à cette question que M. N’Golo Fatogoma Coulibaly, président de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (Habg), a ouvert ce matin à Grand Bassam, un atelier portant sur la validation d’un projet de guide de prévention et de gestion des conflits d’intérêts.  Dans son discours d’ouverture, il a d’emblée affirmé qu’il faut  “lutter contre les conflits d’intérêts“.

Pourquoi ? “Les conflits d’intérêts réagissent sur la légitimité des décisions et la méfiance s’installe entre les agents publics et les citoyens d’une part et entre les élus et les citoyens d’autre part“, a répondu N’Golo Fatogoma Coulibaly.

Mais, qu’est-ce qu’un conflit d’intérêt ? Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (Ocde), cité par le président de la Habg, le conflit d’intérêt se définit comme “toute situation impliquant un conflit entre la mission publique et les intérêts privés d’un agent, dans lequel l’agent public possède à titre privé des intérêts qui pourraient influencer indûment la façon dont il s’acquitte de ses obligations et responsabilités“

Que faut-il faire pour les prévenir ? C’est le sens de cet atelier qui durant 5 jours va valider un projet de guide. “Pour prévenir une méfiance injustifiée à l’égard de tous les décideurs politiques et juridiques, il est nécessaire de proposer au secteur public, un guide permettant de régler correctement, en cas de nécessité, les conflits d’intérêts signalés“, a proposé le président de la Habg.

Avant, M. Désiré Dago, Coordonnateur du groupe de travail mis en place pour l’élaboration du guide a présenté le contexte la prévention des conflits d’intérêts. Selon lui, la Habg dont la mission est d’instaurer la transparence dans la gestion des affaires publiques, a mis en place un groupe de travail avec notamment, les principaux acteurs de la passation des marchés publics afin d’échanger sur les textes existants, les pratiques de prévention et de règlement des conflits d’intérêts déjà développées. Objectif ? Elaborer un projet de guide.

A en croire M. Dago, le projet de guide, donne une méthodologie d’identification des conflits d’intérêts, une procédure de traitement de ces conflits net des exemples pratiques de conflits d’intérêts. Tel qu’avoir des intérêts dans une entreprise privée qui vient compétir dans un appel d’offre lancé par un organisme de l’Etat où vous êtes en poste.

Coulibaly Zié Oumar