12 août 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

Présidentielle du 31 octobre: KKB justifie sa participation

 

« Face à cette situation de péril imminent, face l’incurie des partis, j’ai décidé, encouragé, par des dizaines de milliers de concitoyens, de prendre mes responsabilités. Oui Ivoiriennes. Oui,Ivoiriens, j’ai décidé de présenter ma candidature à l’élection présidentielle » Par ces propos fort éloquents après son investiture au Palais de la culture d’Abidjan Treichville, hier, Bertin Konan Kouadio, alias KKB, candidat retenu par le Conseil constitutionnel a justifié sa participation au scrutin du 31 octobre, là où tout le reste de l’opposition appelle à la désobéissance civile. Le candidat indépendant s’est posé comme la solution de la paix pour la Côte d’Ivoire. A cet égard, il a égrené une longue liste de victimes dûes, selon lui à la guerre fratricide entre les les politiques. Il s’agit de Marcellin Yacé, le général Guei Robert et son épouse, les colonels Dally Oblé et Dagrou Loula, le comédien, Camara, le ministre Bohoun Bouabré, le journaliste Paul Dokui etc. Le candidat s’est interrogé si la liste doit continuer de s’allonger.Evidemment, il a répondu non. »j’ai décidé de ne plus m’associer à tout ce qui peut nuire à la Côte d’Ivoire », a-t-il avancé.

Issu du PDCI, le candidat indépendant n’a manqué de critiquer son ancien parti. Une formation qui, dira-t-a fait le choix d’une candidature de vengeance, à travers, le choix du président Bédié. Poursuivant, il dira que le vieux parti promeut l’affrontement.

Bertin Konan Kouadio a dévoilé certains aspects de don programme. Il a annoncé l’octroi aux personnes démunies d’un revenu mensuel de 25000 francs par mois.. Il ‘est engagé à traquer la corruption afin que les populations profitent du fruit de la croissance économique. KKB promet d’accorder plus d’attention à la jeunesse. Cela se traduira selon lui, par une ligne de crédit pour pour permettre aux jeunes de financer les études. Le prêt payable dix ans après le premier emploi.

Bertin Konan Kouadio a été investi par des chefs. Il a reçu une canne et a été vêtu dans un pagne traditionnel pour lui permettre sillonner à travers le pays, comme un chefs.

César Ebrokié