Notre Voie News Blog ÉCONOMIE Ouverture des 8ème journées nationales du cacao et du chocolat : Kouassi Adjoumani invite le secteur financier national à s’intéresser à la transformation du cacao
ÉCONOMIE

Ouverture des 8ème journées nationales du cacao et du chocolat : Kouassi Adjoumani invite le secteur financier national à s’intéresser à la transformation du cacao

Les autorités ont promis des meilleures conditions de vie des producteurs

Ecouter cet article

Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, invite le secteur financier national à s’intéresser à la transformation locale du cacao en vue de valeur non seulement ajoutée mais aussi pour la promotion de la consommation nationale. Il a lancé l’appel, le vendredi 30 septembre 2022, à l’ouverture de la 8ème édition des Journées nationales du cacao et du chocolat (JNCC) à Abidjan.

En présence du vice-président de la République de Côte d’Ivoire, Tiemoko Méyliet Koné, représentant le chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Et qui a annoncé le prix du kilogramme du cacao à 900  francs CFA et celui du café à 750 francs CFA pour la campagne 2022-2023. Ce prix 2022 du cacao est en hausse de 75 FCFA/kg par rapport à la campagne de commercialisation écoulée qui était de 825 FCFA.

Kouassi Adjomani demande au secteur financier de soutenir aussi les jeunes entrepreneurs. « Je puis vous rassurer de l’engagement du gouvernement à poursuivre les concertations pour favoriser l’émergence d’un tissu agro-industriel compétitif et durable », a relevé le ministre de l’Agriculture. Il appelle également à l’esprit entrepreneurial et d’innovation de la jeunesse ivoirienne pour qu’elle prenne sa place dans la dynamique de transformation par la valorisation de tous les produits pouvant être tirés de la fève du cacao. Ce, pour devenir des champions nationaux du cacao et du chocolat.

Kouassi Adjomani n’a pas manqué de saluer le président de la République, pour avoir a pris des mesures vigoureuses visant à préserver le bien-être social et économique des acteurs de la filière cacao. Il s’agit du déblocage de 17 milliards F CFA pour soutenir la filière face aux effets de la pandémie du coronavirus et le soutien du prix aux producteurs à hauteur de 134 milliards F CFA, afin que ceux-ci ne subissent pas la chute des prix au niveau international.

Tiemoko Méyliet Koné a réitéré la volonté du président de la République d’offrir au moins 60 % du prix CAF aux producteurs. Cette mesure vise la recherche de l’équité et l’amélioration de la répartition des revenus tirés de la cacaoculture. Dans un contexte mondial marqué par de nombreuses incertitudes, il s’est réjoui de l’annonce de ce prix qui est le point d’orgue de l’ouverture de la campagne de commercialisation fixée au samedi 1er octobre 2022.

Pour le vice-président, depuis la réforme de la filière café cacao en 2012, plus de 16 000 milliards FCFA de revenus financiers ont été distribués aux producteurs et près de 70 milliards FCFA investis par le Conseil du café-cacao pour l’amélioration des conditions de vie des producteurs.

Cette huitième édition des JNCC qui prend fin, le dimanche 2 octobre 2022, se tient autour du thème, « Transformation locale du cacao : opportunités pour les artisans chocolatiers ».

Gomon Edmond

 

Quitter la version mobile