1 décembre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
ÉCONOMIE

Mise en œuvre Programme Awa en Côte d’Ivoire: Françoise Remarck satisfaite de la qualité des projets retenus

Ecouter cet article

Le programme Acp-Ue (Afrique de l’Ouest) ou « Awa » (Art in west Africa), d’une durée de 40 mois (du 11 décembre 2020 au 11 avril 2024) et qui se  déploie dans 16 pays d’Afrique de l’Ouest, vise comme double objectif : soutenir la dynamisation de la compétitivité  des industries  culturelles et créatives (Icc) tout le long de la chaîne des valeurs; contribuer à appuyer le développement de l’économie  numérique en Afrique de l’Ouest en accompagnant les acteurs des Icc dans leur transition numérique.

Ce sont, pour la Côte d’Ivoire, au total 9 projets soutenus par le Programme et qui ont été présentés, le jeudi 11 août 2022, au Musée des civilisations sis à Abidjan-Plateau, à la ministre de la Culture et de la Francophonie, Mme Françoise Remarck. Qui a tenu à faire savoir aux récipiendaires dudit programme : « Vous êtes des modèle, des exemples, vous avez le talent », tout en engageant les acteurs du monde des arts et de la culture à se structurer afin d’être éligibles aux mécanismes de financements de projets qui foisonnent dans leur secteur. « On entend souvent dire qu’il n’y a pas d’argent dans le secteur de la Culture. J’ai souvent été étonnée de savoir que peu de nos compatriotes répondent aux appels à projet. C’est parce que beaucoup ne sont pas structurés », a regretté Mme Françoise Remarck, convaincue que « la culture ivoirienne a une force qu’il faut accompagner ».

Par ailleurs, elle s’est aussi réjouie de « la valorisation de différents corps de métiers qui ne sont pas souvent sur le devant de la scène en musique, au théâtre, dans la mode et bien d’autres domaines. Alors que, à l’en croire, ces corps de métiers génèrent des milliers d’emplois et apportent une plus-value à l’économie nationale.

Avant, il est revenu à Laurent d’Ersu, chef de délégation adjoint, chef de section Politique, Presse et Information de la Délégation de l’Union européenne en Côte d’Ivoire, de présenter les enjeux de ce programme. « Cette initiative (Ndlr : le Programme « Awa ») met en valeur les acteurs culturels. Le continent africain, et particulièrement la Côte d’Ivoire, est le lieu d’un bouillonnement culturel qui étonne par son exemple. Les porteurs de projets reflètent la passion et l’expression du secteur dynamique. En Afrique de l’Ouest, les entreprises  culturelles sont à 70% tenues par des jeunes », a-t-il soutenu.

Pour lui, en plus des opportunités que « Awa » offre aux artistes, il est le reflet de « l’excellence des relations entre la Côte d’Ivoire et l’Union européenne ».

Parmi les récipiendaires de ce programme, on retrouve le conteur Adama Adepoju (alias Taxi Conteur), l’opératrice culturelle Chantal Djédjé et l’acteur-producteur Guy Kalou.

Le Programme « Awa » est doté de 6,2 millions d’euros pour la période 2021-2024, la plus grosse enveloppe financière du Programme Acp-Ue, et couvre 16 pays d’Afrique de l’Ouest. Le projet est piloté par un consortium associant l’Institut français au Centre Culturel Kôrè (Cck) de Ségou (Mali).

Marcellin Boguy