1 décembre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
ÉCONOMIE

Ministère des Transports : Amadou Koné obtient le quitus des députés pour engager 260 980 799 695 FCFA ( Budget 2023)

Ecouter cet article

Le ministre ivoirien des Transports Amadou Koné a présenté, le jeudi 10 novembre 2022, devant la Commission des Affaires Economiques et Financières (CAEF) de l’Assemblée nationale, le projet de budget 2023 du Ministère des Transports. A cette occasion, il a exposé les objectifs à atteindre par son département ministériel, les grands axes des reformes en cours et à réaliser.
A l’issue de l’exercice, qui s’inscrit dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances portant budget de l’Etat pour l’année 2023, le projet de budget-programme présenté, qui s’élève à 260 980 799 695 FCFA a été adopté à l’unanimité.
Conformément au décret n° 2022-301 du 04 mai 2022 portant attributions des membres du gouvernement, le Ministère des Transports est chargé principalement de la mise en œuvre et du suivi de la politique du Gouvernement en matière de transport. A ce titre, il a l’initiative et la responsabilité de développer les actions ci-après :
Maitrise d’ouvrage des infrastructures des aérodromes, des aéroports, des ports, des gares routières, des chemins de fer nationaux et urbains et des infrastructures fluviales ;
Promotion, organisation et contrôle du transport privé routier, ferroviaire, aérien, fluvio-lagunaire et maritime ;
Promotion, organisation, réglementation et contrôle des transports collectifs urbains, interurbains et en milieu rural ;
Promotion, organisation, réglementation et contrôle du transport privé ;
nitiation, application et contrôle de la réglementation relative à la sécurité des transports routier, aérien, ferroviaire, fluvio-lagunaire et maritime ;
Contribution à la formation de l’ensemble des acteurs des transports.
Avec un crédit prévisionnel alloué en 2021 pour l’exercice 2022 et qui se chiffre à 77.258.054.275 Fcfa pour le Ministère des transports ( pour un taux de réalisation des indicateurs de performance de 83,5%) et à 9.586.174.094 Fcfa pour le Secrétariat d’état auprès du ministère des transports chargé des affaires Maritimes ( pour un taux de réalisation des indicateurs de performance de 80,1%), le ministère des transports et le secrétariat d’état aux affaires Maritimes ont pu faire les réalisations suivantes :
Le déploiement de la SOTRA à Bouaké depuis le 21 septembre 2021 et à Grand-Bassam en mai 2022 à travers l’ouverture de deux lignes reliant d’une part Treichville et Bassam (ligne 730) et d’autre part Port-Bouët et Bassam (Ligne 09) ;
L’implémentation en cours de la SOTRA dans les villes de Yamoussoukro, Korhogo et San-Pedro. Ce déploiement permettra, outre l’amélioration de la mobilité dans ces villes, la création de plus de 1 200 emplois directs et 2 400 emplois indirects ;
L’indemnisation des personnes affectées par le projet de construction de la ligne n°1 du métro d’Abidjan (paiement de 26,9 milliards FCFA au 03 nov. 2022) et la libération des emprises seront finalisées en 2022.
La notification de plus de 3 millions d’infractions en fin septembre 2022 suite à la mise en place du système de vidéoverbalisation (taux de recouvrement des contraventions : 30% soit 1,8 milliards Fcfa au 30 septembre 2022 ; 95% des infractions sont liées à l’excès de vitesse) ;
L’automatisation des examens théoriques du permis de conduire dont la phase pilote a été lancée le 14 octobre 2022
La lutte contre les plaques d’immatriculation banalisées ou fausses ;
Le fonctionnement effectif de la commission de retrait des permis avec 376 permis de conduire retirés de janvier à fin octobre 2022 ;
L’amélioration de la situation de la sécurité routière pour le Grand Abidjan au cours du 1er semestre 2022 avec une baisse de 9,79 % pour les accidents, 64 % pour les tués et 10, 39 % pour les blessés.

César Ebrokié