10 août 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

Maroc: Le plaidoyer de Mohamed VI pour l’amélioration des conditions des femmes marocaines.

Ecouter cet article

“Nous appelons à l’opérationnalisation des institutions constitutionnelles concernées par les droits de la famille et de la femme et Nous demandons que soient mis à jour les dispositifs et les législations nationales dédiés à la promotion de ces droits.” plus qu’une exhortation c’est un plaidoyer pour la promotion de la condition de la femme marocaine dans une optique de modernisme sociétal, que s’est livré, le 30 juillet, Sa Majesté Mohamed VI, dans son adresse à la Nation, à occasion de la fête du trône.
Le roi du Maroc a soutenu qu’aujourd’hui, en aucune manière, le royaume ne peut se priver de la contribution des femmes. Une façon de dire sans embage que la promotion des femmes est une exigence incompressible. “Notre ambition est de poursuivre l’édification d’un Maroc avancé et fort de sa dignité. Aussi est-il indispensable que tous les Marocains, hommes et femmes, prennent une part active à la dynamique de développement. C’est pourquoi Nous insistons une fois encore sur la nécessité que la femme marocaine apporte son plein concours dans tous les domaines”. Mohamed VI a évoqué les reformes en engagées depuis 2011, qui dit-il, “ne consistent pas à octroyer à la femme des privilèges gracieux, mais, bien plus précisément à lui assurer la pleine jouissance des droits légitimes que lui confère la Loi”.
Autre reforme évoquée, le code de la famille pour lequel “obstacles empêchent de parfaire la réforme initiée et d’atteindre les objectifs escomptés”. Poursuivant, le souverain du royaume chérifien expliquera la propension tenace d’une catégorie de fonctionnaires et d’hommes de justice à considérer que le Code est réservé aux femmes joue négativement sur acceptation de cet instrument par tout le monde par tout le monde.
Sa Majesté n’a manqué de souligner les efforts qu’ il a engagé pour contenir les effets de Covid-19. “Nonobstant le coût onéreux du vaccin, le Maroc a été, de l’avis de tous, l’un des premiers pays à prendre la judicieuse initiative de se le procurer et de le mettre gratuitement à la disposition des citoyens et des étrangers résidant au Maroc”, dira-t-il.

César Ebrokié