10 août 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

Manifestation antitroisième: les forces de l’ordre gazent les femmes à Abengourou, affrontements à Bonoua

Très tôt ce matin , les femmes des partis de l’opposition  se sont réunies depuis Agnikro sur l’axe partant du carrefour de la cours royale pour converger vers le centre ville à Abengourou ( Est de la Côte d’Ivoire).
Nombreuses qu’elles étaient,  les femmes ont commencé à marcher, encadrés par les forces de sécurité.
Subitement, sans qu’on ne sache pourquoi, elles ont été repoussées au niveau du tribunal de première instance.
C’est en ce moment précis que les marcheuses voulant coûte que coûte avancer ont été stoppés net par les policiers qui ont lancé des gaz
lacrymogènes.
II y a eu des échanges de lacrimonies et des jets de pierres. La course poursuite qui s’en est suivie a duré de 06h30 à 11h45 .Un calme
précaire règne sur la ville ce soir.
A Bonoua, dans le Sud du pays, des affrontements entre populations dans la ville ont été observés ce vendredi 21 août, selon RTIinfo. Depuis ce matin, les femmes, très nombreuses ont battu le pavé.
Les femmes, ici à Gagnoa ce matin
La Police a été déployée pour ramener le calme. La voie internationale de nouveau ouverte à la circulation après que des barrages aient été érigés dans la matinée par des manifestants.
A Gagnoa, au Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire, les femmes ont aussi pris la rue, selon plusieurs témoignages sur les réseaux sociaux, malgré l’interdiction de manifester pris le gouvernement Ouattara.
Partout, il s’est agit pour ces, femme, de dire « non au troisième mandat d’Alassane Ouattara ».
Jean Goudale et
Coulibaly Zié Oumar