1 décembre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
ÉCONOMIE

Lutte contre la corruption/ Bonnes pratiques de gouvernance en entreprise: Des solutions proposées

Ecouter cet article

Une journée de sensibilisation à l’éthique, à la lutte contre la corruption et aux bonnes pratiques de gouvernance en entreprise dans le secteur privé et public. Pour matérialiser cet engagement, l’entreprise Orange Côte d’Ivoire a organisé, la 10 ème édition de l’Ethics & Compliance Day à travers une table ronde au sein d’Orange village, le 25 octobre 2022, à Cocody, autour du thème : << Dispositif d’alertes internes dans les secteurs publics et privés>>.

Des solutions ont été proposées par les panélistes en vue de lutter contre la corruption notamment, un retour aux valeurs morales traditionnelles et ancestrales. Egalement, le partage, le respect, la probité, l’éthique et l’intégrité, prônés par Docteur Silvie Memel Kassi, directrice générale de la Culture, au ministère de la Culture et de la Francophonie et Mel Seke Valentin, Chef du village de Mopoyem, en pays Adjoukrou. Car selon eux, la corruption tue la société et la communauté.

Combattre la corruption et la mauvaise gouvernance dans nos entreprises, privées ou publiques, est de mise. Selon Mme Konan Laeticia Gwenaelle, directrice de la Lutte contre la corruption, représentante du ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance, du Renforcement des capacités et de la Lutte contre la corruption : « Il faut être optimiste pour dire que les choses vont évoluer. C’est lent mais il y a des choses qui sont en train d’être faites. Il y a une volonté politique, on parle d’ivoirien nouveau. On doit apprendre à être patient, nous travaillons pour faire évoluer les choses pour le bien-être des ivoiriens », a fait savoir Mme Konan Laeticia.

Pour Patricia Senghor, Compliance officer Orange Côte d’Ivoire, les enjeux de ce thème sont multiples : « La transparence et la préservation de la confiance que nous accordent nos investisseurs, partenaires et clients sont des enjeux majeurs au sein du Groupe », a-telle expliqué. Elle poursuit que : « Depuis 2012, nous sommes engagés à lutter activement contre les risques liés au blanchissement d’argent et au financement du terrorisme en appliquant de solides procédures de KYC (Know Your Customer), de Due diligence et un dispositif d’alerte interne destiné à identifier et recueillir efficacement les signalements liés aux agissements contraires à notre code de conduite ».

Christian Tiony

Légende : Une vue des panélistes lors de la table ronde.