16 mai 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

La Représentante Résidente du PNUD : « La crise COVID-19 a un impact très réel sur le programme des préparatifs du processus électoral »

« La crise COVID-19 a un impact très réel sur le programme pour les préparatifs du processus électoral ». Carol Flore Sereczniack, Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement a fait cette déclaration, hier, au sortir d’une rencontre du comité de pilotage du projet d’appui aux élections en Côte d’Ivoire. Conclave qui a vu la présence des représentants de l’ensemble des organisations du système des Nations unies, la commission électorale indépendante (CEI) et plusieurs ministères techniques, ainsi que les partenaires bilatéraux et multilatéraux intervenant dans le processus électorale.

Sans parler de report du scrutin, La représentante résidente a fait savoir que les participants ont analysé les scénarii en vue de l’organisation d’élections claires, transparentes et inclusives en Côte d’Ivoire. « Nous avons regardé différents scénarii pour voir comment aboutir à un processus qui reste inclusif mais où on peut compresser  certaines étapes et ne pas toucher les étapes qui ne sont pas incompressible », dira-t-elle. Et de poursuivre « Dans cette ligne la décision finale revient à l’Etat selon le cadre juridique  qui existe à travers le code électoral. Comme l’élection c’est un exercice de souveraineté, c’est l’Etat qui décidera ».

Carol Flore Sereczniack a souligné la nécessité de sensibiliser l’ensemble des acteurs pour un scrutin marqué par une participation active des populations ivoiriennes. Par ailleurs, elle a invité les bailleurs à passer très vite au décaissement en vue du financement des opérations   partenaires électorales.

Koulibaly Kuibert, le président de la commission électorale indépendante a dit pour sa part que « Jusqu’à preuve du contraire, les élections auront lieu le 31 octobre 2020. Nous sommes en train de travailler à cela ».

César Ebrokié

X