19 mai 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

Journée de la Paix  Bro Grébé: « Election d’accord, mais réconciliation d’abord »

« Sommes-nous en paix dans notre pays, la Côte d’Ivoire ? Si non, que faisons-nous pour atteindre cet état de calme et de tranquillité qui correspond à un idéal de paix ? » A travers une déclaration au nom du mouvement citoyen pour une nouvelle Côte d’Ivoire (MCNCI), ce mercredi 13 novembre, l’ancienne ministre Geneviève Bro Grébé a invité les Ivoiriens à un examen de conscience, à la faveur de la Journée nationale de la paix, qui sera célébrée le 15 novembre prochain.

La présidente du MCNCI a  estimé qu’il est nécessaire pour les uns et les autres de se mobiliser  pour faire, à nouveau de la Côte d’Ivoire un havre de paix. Ce qui passe nécessairement selon elle par, la restauration d’un climat de confiance les uns dans les autres, le retour sécurisé de tous les Ivoiriens en exil, la libération de tous les prisonniers de la crise post-électorale, le retour en Côte d’Ivoire du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé, l’arrêt des poursuites intempestives contre les opposants. « Le thème de la journée de la paix de cette année nous interpelle tous. Car nous vivons dans un contexte caractérisé par les violences en tous genres : injures, invectives, menaces, conflits communautaires, disparitions d’enfants, agressions sexuelles sur mineurs, pertes en vies humaines et j’en passe », dira-t-elle.  Et de poursuivre « Election d’accord, mais réconciliation d’abord ».

Bro Grébé a souligné que la Côte d’Ivoire a besoin aujourd’hui de tous ses enfants.

César Ebrokié