1 octobre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
ÉCONOMIE

Interconnexion électrique en Afrique de l’ouest: Mamadou Sangafowa exhorte au financement des projets

Ecouter cet article

Le ministre ivoirien des Mines, du pétrole et de l’énergie, Mamadou Coulibaly Sangafowa, président du comité directeur du traité pour la construction, l’exploitation et le développement de la ligne d’interconnexion Côte d’Ivoire, Liberia, Sierra Leone et Guinée (CLSG), espère que la mise en œuvre  des décisions de la 3è réunion du comité permettra de surmonter les difficultés de financement des nombreux projets. Il a fait l’annonce, le vendredi 12 août 2022, à la clôture de cette réunion, au 22è étage de Sofitel hôtel Ivoire, à Abidjan-Cocody. Cette rencontre a vu l’élection du ministre guinéen de l’Energie, de l’hydraulique et de l’hydrocarbure, Ibrahima Abé Sylla, en tant que président du comité directeur pour un an. La 3è réunion du comité directeur du projet d’interconnexion CLSG était à l’initiative du système d’échange électrique ouest africain (EEEOA).

Mamadou Sangafowa, bien qu’il s’est réjoui de l’achèvement en partie du projet CLSG, à la cérémonie de clôture, estime qu’il faut faire des investissements requis pour rendre l’organisation plus performante. « Le président du comité directeur, compte tenu de son expérience, doit nous permettre de sortir la tête de l’eau. Et nous devons aussi mutualiser nos efforts en vue du bien-être de nos populations selon la vision de nos différents chefs d’Etats », a-t-il exhorté.

Ibrahima Abé Sylla a annoncé que les différents secteurs sont en développement dans les pays. « Donc nous aurons suffisamment d’énergie à distribuer pour satisfaire la demande », a-t-il dit.

A’ la cérémonie d’ouverture, Mamadou Sangafowa s’est réjoui des livraisons d’énergie à la Sierra Leone à BO-Kenema et Freetown respectivement, depuis le 23 décembre 2021 et 7 juillet 2022, ainsi qu’à la Guinée à N’Zérékoré, depuis le 02 avril 2022. Quant au Liberia, il devrait bientôt recevoir de l’énergie via la ligne CLSG, avec la mise sous tension de quatre des cinq postes.

En dépit des progrès importants réalisés dans la mise en œuvre du projet, Sangafowa Coulibaly a souligné que des problèmes relatifs à la viabilité financière du projet sont apparus en raison notamment, du retard qu’il a accusé et du niveau d’échange d’énergie actuelle sur la ligne, qui demeure en dessous des prévisions initiales.

Au regard des défis à venir, il a encouragé l’ensemble des parties prenantes, particulièrement les Etats membres et les bailleurs de fonds, à poursuivre les efforts dans l’accompagnement du projet, afin de permettre son aboutissement et la concrétisation de la vision commune remerciant les partenaires techniques et financiers que sont la Banque africaine de développement (BAD), la Banque mondiale, la Banque du gouvernement allemand KfW et la Banque européenne d’investissement (BEI) pour leurs appuis.

Les ministres des Mines et de l’énergie du Liberia, Gesler Murray, de l’Energie de la Sierra Leone, Alhaji Kanja Sesay et de l’Energie, de l’hydraulique et de l’hydrocarbure de la Guinée, Ibrahima Abé Sylla ont réaffirmé les attentes des populations de leurs pays respectifs à ce projet capital.

Le 25 novembre prochain, aura lieu, la prochaine réunion du comité directeur à Conakry.

Gomon Edmond