1 décembre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
SOCIÉTÉ

Grève des collectivités territoriales: Le mouvement suivi à 85%

Ecouter cet article

La grève des agents des collectivités territoriales est bien suivie. Selon le Collectif des syndicats nationaux des personnels des collectivités territoriales de Côte d’Ivoire, la grève est suivie à 85% sur le territoire ivoirien. 

Dans la commune de Treichville, au sud d’Abidjan,  où nous nous sommes rendus aux environs de 15h, soit plus de 7 heures après le début de la grève, nous avons trouvé les portes de l’état civil et le grand portail abritant le parking clos. A l’intérieur, quelques agents, notamment ceux de la police municipale, font la ronde. Monsieur Adou et un autre collègue venus de l’Inspection du travail pour déposer un courrier, se sont vus opposer une fin de non-recevoir.  Ils n’ont pu accéder à l’enceinte de la mairie, faute d’agents pour les recevoir. Quant à Mme Kacou Bla Eugenie, elle est accourue à Treichville, après avoir trouvé les portes de la mairie de Koumassi, au sud d’Abidjan, closes. Sa déception est grande. « Je viens de Koumassi. Là bas la mairie est fermée. on m’a dit qu’il y a une grève. A’ Treichville aussi les bureaux sont fermés. Je ne sais pas quand ils vont ouvrir pour faire mon certificat de vie. Je suis une retraitée », a-t- elle fait savoir.

Mme Cynthia Kouadio est, quant à elle inconsolable. Sa mère est décédée, le lundi 21 novembre 2022, au Chu de Treichville. Elle s’est rendue à l’annexe de la mairie de Treichville, au sein du Chu pour retirer l’acte de décès de sa mère, sans succès. Elle arrive au siège de la mairie de Treichville mais les bureaux sont fermés.

Un des responsables syndicaux rencontrés sur place, Monsieur A.D.L a déclaré que la grève est due à l’absence du T.O (Télégramme Officiel) que le ministre de l’Interieur et de la Sécurité doit signer pour être joint comme élément de preuve dans les états budgets dont les soutenances se tiennent actuellement pour leur approbation. « Si on nous annonce ce soir que le T.O est disponible, on ouvre les mairies demain », a-t-il fait savoir. Pour l’heure ce n’est pas le cas. Et ce sont les usagers qui souffrent.

La grève continue ce vendredi 25 novembre 2022. 

Point général du terrain :

1/ district d’Abidjan : 9 communes sur 12 ont fermé ;

2/ Aboisso : toutes les mairies fermées sauf Assinie. Les agents intimidés ;

3/ Agboville : toutes les mairies fermées ;

4/ Dabou : toutes les mairies fermées ;

5/ Adzopé : toutes les mairies fermées ;

6/ Abengourou : toutes les mairies fermées ;

7/ Bondoukou : toutes les mairies fermées avant 10h. Nb: Bondoukou était ouverte et après fermée ;

8/Bouna : toutes les mairies fermées ;

9/ Bongouanou : toutes les mairies fermées ;

10/ Daoukro : M’bahiakro ouvert pour message non parvenu. Ouellé et Daoukro fermées ;

11/ Dimbokro : seul Tiemelekro ouvert. Les autres fermées ;

12/ Divo : seul Lakota ouvert. Les autres fermées ;

13/ Sassandra : toutes les mairies fermées ;

14/ Soubré : toutes les mairies fermées ;

15/ San-pedro : toutes les mairies fermées ;

16/ Gagnoa : toutes les mairies fermées sauf Gagnoa ;

17/ Yakro : toutes les mairies fermées ;

18/ Bouaké : toutes les mairies fermées ;

18/ Katiola : nous avons reçu information de Katiola seul fermé ;

19/ Ferké : toutes les mairies fermées ;

20/ Korhogo: Korhogo et Sinimatiali fermées ;

21/ Boundiali : toutes les mairies fermées ;

22/ Odienné : message non parvenus ;

23/ Touba : toutes les mairies fermées ;

24/ Man : toutes les mairies fermées ;

25/ Duekoué : toutes les mairies fermées ;

26/ Guiglo : 4 communes fermées. Pas reçu d’information sur Taî ;

27/ Daloa : toutes les mairies fermées.

Voici la situation partielle de la grève dans les régions du pays.

 

Gomon Edmond