1 décembre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
ÉCONOMIE

Gouvernance des infrastructures énergétiques: CI-Energies présente sa charte d’éthique et son code de bonne conduite

Ecouter cet article

Le Gouvernement ivoirien mène une lutte acharnée contre la corruption et exige des entreprises publiques qu’elles soient des modèles et des exemples en matière de bonne gouvernance. C’est dans ce contexte que l’entreprise CI-Energies s’est dotée d’une charte d’éthique et d’un code de bonne conduite en vue de bâtir l’image d’une entreprise responsable et un service de qualité. La cérémonie de présentation de cette charte d’éthique et de bonne conduite s’est déroulée, le mardi 22 novembre 2022, à la Maison de l’Entreprise à Abidjan-Plateau. 

“La présente charte d’éthique qui nous permet à travers des valeurs édictées et acceptées de tous, de réguler nos comportements internes afin de bâtir l’image d’une entreprise responsable et adossée à un socle éthique solide”, a annoncé le directeur général de CI-Energies, Noumory Sidibé. Les succès, selon lui, ne résident pas tant dans la mise en place des choses et des processus mais plutôt dans leur mise en œuvre, leur fonctionnement et leur pérennisation. “Nous préservons et amplifions notre réputation, tout en continuant de mériter la confiance que l’Etat a bien voulu placer en nous”, s’est réjoui Noumory Sidibé qui estime que son entreprise doit contribuer à faire de la Côte d’Ivoire, le hub de l’énergie en Afrique de l’ouest.

Le président du Comité d’éthique de Côte d’Ivoire Energies, Brou Kouassi, pour sa part, a indiqué que “Respecter notre charte d’éthique et notre code de bonne conduite, ce n’est pas un défi à relever par moment. C’est pour nous, un devoir quotidien à assumer. Nous devons parfois renoncer à certaines pratiques, déconstruire certaines habitudes pour en adopter de nouvelles tout en ayant à l’esprit, le souci permanent de faire de CI-Energies, une entreprise de référence internationale”. Brou Kouassi n’a pas manqué d’engager les membres du comité d’éthique à faire la promotion de l’éthique, en veillant à l’adéquation entre l’orientation stratégique donnée par la direction générale et l’exécution opérationnelle.

Quant à la directrice de la Conformité sociale, Inzata Soumahoro, elle a rappelé qu’au total, 86% du personnel ont été formés à la charte d’éthique et au code de bonne conduite. “A terme, l’ensemble des collaborateurs sera formé pour atteindre à fin décembre l’objectif de 100% fixé par la direction générale”, a-t-elle conclu.

C’est en décembre 2021 que CI-Energies s’est engagée dans la démarche éthique. Le processus a permis à l’entreprise de se doter d’une charte d’éthique et un code de bonne conduite.

Gomon Edmond