2 octobre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
ÉCONOMIE

Formation des acteurs du domaine maritime : ARSTM et ISMI, 2 piliers essentiels du CRESMAO

Ecouter cet article

 

Invité à animer le panel « Formation et renforcement des capacités des acteurs du domaine maritime » à la journée portes ouvertes du centre régional de sécurité maritime de l’Afrique de l’Ouest ( CRESMAO) le mercredi 21 septembre 2022 à Abidjan, le Colonel ABE Aké Lazare Directeur de l’Institut de Sécurité Maritime Interrégional ( ISMI ) qui représentait le Directeur Général de l’ARSTM, le colonel Karim Coulibaly, a fait une longue présentation de l’académie régionale des sciences et techniques de la Mer d’Abidjan ( ARSTM ) et l’Institut de sécurité maritime interrégionale ( ISMI) deux piliers de la mise en œuvre de l’architecture globale de Yaoundé et qui a nécessité la création du CRESMAO.

Dans sa conclusion, le Directeur de l’ISMI a, au nom du directeur général de l’académie régionale des sciences et techniques de la Mer d’Abidjan ( ARSTM ) le colonel Karim Coulibaly fait savoir que son institut et l’ARSTM s’efforcent de répondre aux besoins de la formation et de renforcement des capacités des étudiants et personnels Maritimes et Portuaires en adéquation avec la politique et les orientations de l’Action de l’Etat en Mer d’abord dans le Golfe de Guinée et plus largement dans la zone CEDEAO.

 

L’académie régionale des sciences et techniques de la Mer d’Abidjan ( ARSTM ) est l’institution régionale de formation des 15 pays francophones de l’Afrique de l’Ouest et du Centre dans les domaines des transports maritimes, Logistiques, pêches, ports, industries et sécurité et sûreté maritime.
Bâtie sur une superficie de 33ha dans la commune de Yopougon ( Abidjan) par la Côte d’Ivoire avec ses partenaires pour un coût d’environ 30 millions de dollars ( 16 milliards de fcfa), l’ARSTM a ouvert ses portes en 1987.
L’Accord de siège signé avec la Côte d’Ivoire lui confère le statut diplomatique.
L’ARSTM compte en son sein deux (2) Écoles Supérieures, un centre d’Apprentissage, un Institut de formation Stratégique et un centre de recherche.
Il s’agi de l’École supérieure des transports Maritimes ( ESTM) ; l’École supérieure de navigation ( ESN) ; le centre d’Enseignement et d’Apprentissage Maritime ( CEAM) ; l’institut de sécurité maritime interrégionale ( ISMI) et du centre de recherche maritime, Portuaire et logistique ( CREMPOL).

Dans le cadre de la mise en œuvre du mécanisme de l’Accord de Yaoundé ( 2013) pour le renforcement des capacités des personnels civils et militaires en charge de l’Action de l’État en Mer dans le Golfe de Guinée et la Stratégie Nationale de l’Action de l’État en Mer ( 2014), la Côte d’Ivoire a sollicité l’ARSTM pour la création en son sein de l’Institut de sécurité maritime interrégionale ( ISMI) en décembre 2015.

Selon les statistiques de la formation sur la période 2015-2021, l’ISMI a dispensé 50 formations et formé 1500 cadres de l’administration Maritime.
Les formations vont du Droit et généralités à la sûreté portuaire, sécurité maritime en passant par la pêche illicite et des questions environnementales.

Rappelons que l’ARSTM a célébré ses 35 ans d’existence le jeudi 11 août 2022 à son siège sis à Abidjan-Yopougon, en présence du ministre ivoirien des Transports Amadou Koné. Au menu,  remise de barre, pause d’épaulettes, baptême de la 33e promotion sortante, remise de prix aux meilleurs élèves et défilé.

César Ebrokié