30 novembre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
SPORT

Finale du 2eme tournoi Chim-inter à Kouto: N’gbêni-sport sur le podium

Ecouter cet article

N’gbêni-sport de Kouto en s’imposant à Pro-Dembélé par le score de 1 à 0 a remporté la deuxième édition du tournoi de l’entreprise Chim-Inter de football dont la finale a eu lieu, le dimanche 9 octobre 2022, au stade de la ville de Kouto, dans une ambiance exceptionnelle. Ce sont des populations en liesse qui ont battu le pavé de cette cité au rythme des chants et des cris de joie, en présence de la marraine de cette compétition, Aïssatou Coulibaly, épouse de Yamoussa Coulibaly, le Pdg de l’entreprise. L’information provient d’un communiqué de presse des organisateurs du tournoi, en date du 11 octobre dernier. 

C’est grâce à un exploit de Zié, le capitaine de N’gbêni-sport, à la 8ème minutes que le club vainqueur a scoré l’unique but du match. Reprenant  à la volée une passe lumineuse de son milieu de terrain, Zié a logé la balle dans la lucarne des buts adverses. Les nombreuses tentatives de Pro-Dembélé pour égaliser se sont soldées par un échec. C’est sur le score de 1 but à 0 en faveur de  N’gbêni-Sport que l’arbitre a mis un terme à la rencontre.

Yamoussa Coulibaly a indiqué que la  motivation de son entreprise en accompagnant cette compétition est d’œuvrer pour l’autonomisation de la jeunesse. « Nous avons saisi la sollicitation de l’Association des jeunes couturiers de Kouto (AJCK) pour ce tournoi comme une opportunité en vue d’impacter cette jeunesse à travers un soutien moral et financier. Notre combat s’inscrit dans la vision du président Alassane Ouattara de faire en sorte que la jeunesse ivoirienne soit prospère et se prenne en charge »,  a souligné le lauréat du prix PADEV du meilleur manager de structure immobilière d’Afrique 2022.

Aïssatou Coulibaly, pour sa part, a comblé les 16 équipes qui ont participé à la compétition. Elles sont réparties avec des trophées, des ballons, des jeux de maillots et des enveloppes.

Le représentant du Préfet, le maire de Kouto, le directeur des examens et concours de la police nationale, le commissaire de la ville, les autorités coutumières et religieuses ont assisté à la finale.

 

Gomon Edmond

 

Légende photo: L’un des vainqueurs brandit son trophée fièrement.