21 mai 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
SANTÉ

Evacuation sanitaire: Paris Hospital Foundations se présente à MS-Médias

La mutuelle sociale des agents des médias privés de Côte d’Ivoire (MS-Médias) a reçu vendredi dernier à son siège aux 2 Plateaux, une mission de Paris Hospital Foundations, une plateforme commune de prise en charge des patients internationaux regroupant trois établissements sanitaires privés français de renom que sont l’Hôpital Foch, la Fondation Adolphe de Rothschild et le Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon.

Selon M. André Khater, chef des opérations de Paris Hospital Foundations qui a conduit la missionforte de quatre personnes, « nous avons créé ce groupe pour simplifier le séjour des patients en France ». En fait, la plateforme Paris Hospital Foundations a rencontré M. Cissé Sindou, président de la MS-Médias pour lui proposer ses services en termes d’évacuation des malades en France.

« Nous sommes venus vous présenter ce projet afin de coopérer avec vous dans le but de prendre vos patients en charge », a-t-il indiqué. Paris Hospital Foundations, a un statut juridiquement privé mais « qui fonctionnent comme des hôpitaux publics (…) avec une éthique et une vocation de service publique »,a insisté pour sa part, Mme Floriane de Dadelsen,membre  de la délégation, directrice générale adjointe et directrice des ressources humaines de l’Hôpital Foch.

Le groupe se targue d’avoir une transparence médicale et financières. « La transparence médicale parce que nos médecins sont des salariés et travaillent dans l’intérêt du patient et non par rapport à un intérêt financier ou personnel. (…) La transparence financière parce que vous savez exactement ce que vous aller payer par rapport à votre séjour.Il n’y a pas de surprise », a expliqué M. Khater.

De son côté M. Cissé Sindou s’est montré très concerné par cette proposition. Selon lui, certes, « notre mutuelle est très jeune donc, nous n’avons pas encore fait d’évacuation à l’étranger. (…) Mais, il peut arriver que nous en fassions. Sait-on jamais ».

La MS-Médias, a-t-il présenté, compte 500 adhérents pour 3000 bénéficiaires. Pour les évacuations locales, « nous avons une convention avec le Samu pour évacuer nos malades ».

En attendant, le président de la MS-Médias a proposé une collaborationde développement de projets sur la prévention entre Paris Hospital Foundations [qui a signé une convention de jumelage avec la clinique Farah à Marcory] et la MS-Médias. A ce sujet, le principe d’organiser une journée de dépistage gratuite du glaucome  entre les deux structures a été envisagé.

 

Coulibaly Zié Oumar