12 août 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

Dialogue politique: Un parti politique élève une vive protestation

Ecouter cet article

Nouvel ivoirien Côte d’Ivoire nouvelle (NICIN), une nouvelle formation sur l’échiquier politique a élevé une vive protestation, à travers une déclaration, hier, pour dénoncer, sa non convocation au dialogue politique du 16 décembre dernier. « Le Nouvel Ivoirien Côte d’Ivoire salue la reprise de ce dialogue politique qui ouvre de nouveau, une voie à l’espoir d’une réconciliation vraie tant revendiquée par notre divin parti le NICIN. Cela permettra d’explorer sereinement des pistes de solutions à une réconciliation vraie, sincère, inclusive et durable. Malheureusement, nous observons avec une profonde tristesse et amertume, l’exclusion du Nouvel Ivoirien Côte d’Ivoire Nouvelle (NICIN) de cet important débat que nous avons toujours appelé de nos vœux », indique le document.

Mme Marie Carine Bladi, présidente de Nouvel ivoirien Côte d’Ivoire nouvelle la présidente a rappelé que la formation a présenté un candidat à la dernière élection présidentielle qui a satisfait aux critères du parrainage. « Pour rappel,  le NICIN a présenté un candidat à la dernière élection présidentielle, non sans avoir satisfait aux critères pertinents de la caution de 50 millions FCFA et du parrainage, symboles édifiants du sérieux et de la représentativité du parti au plan national », dira-t-elle. La patronne du NICIN a plaidé pour que réparation soit faite « En tout état de cause, nous avons espoir que le gouvernement de la République de Côte d’Ivoire, initiateur dudit dialogue saura réparer cette injustice pour une véritable réconciliation entre les filles et fils de notre beau pays la Côte d’Ivoire ».

                                                                                                                                             César Ebrokié