Notre Voie News Blog ÉCONOMIE Création et maintien de l’emploi: Le gouvernement ivoirien lance deux répertoires  
ÉCONOMIE

Création et maintien de l’emploi: Le gouvernement ivoirien lance deux répertoires  

Les jeunes sont invités à faire connaissance des répertoires .

Ecouter cet article

L’accès à un emploi productif, décent et durable pour les hommes et les femmes y compris les jeunes et les personnes en situation de handicap en âge de travailler constitue une préoccupation pour le gouvernement ivoirien. Pour donc permettre à ces cibles d’avoir accès à l’information relative aux initiatives de création d’emploi une cérémonie de lancement du répertoire des mesures incitatives à la création et au maintien de l’emploi a eu lieu, le jeudi 30 juin 2022, à l’auditorium de la Cnps, à Abidjan-Plateau. Ainsi que le répertoire des dispositifs d’insertion en Côte d’Ivoire. La cérémonie a été organisée par le ministère de l’Emploi et de la Protection sociale par l’entremise de la Direction générale de l’Emploi (DGE).                                                                                                                                                                                                                                                  L’Inspecteur général, Ebenezer Ago, représentant le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, a indiqué que de nombreux dispositifs ont été mis en place, portés par diverses structures publiques, pour améliorer l’employabilité des demandeurs d’emploi et faciliter l’intégration sur le marché du travail, des personnes en quête d’insertion. “Cependant, force est de constater une insuffisance de connaissance ou une méconnaissance de ces différents dispositifs d’insertion et mesures incitatives, aussi bien par les demandeurs d’emploi et le grand public, que par les entreprises”, a-t-il déploré. C’est la raison pour laquelle au dire de l’Inspecteur général, la nécessité d’amplifier la promotion et la vulgarisation des différents instruments au service de la promotion de l’emploi en Côte d’Ivoire s’avère indispensable. D’où l’organisation de la cérémonie de lancement des deux répertoires cités plus haut. “J’exhorte les jeunes, dans leur parcours professionnel, à ne pas baisser les bras, à être pro-actifs en se rapprochant des différentes structures et programmes d’insertion”, a recommandé Ebenezer Ago. Il s’est réjoui de ce que l’Observatoire national de l’emploi et de la formation (ONEF), va contribuer à n’en point douter, à renforcer l’adéquation emploi-formation en Côte d’Ivoire. “En initiant cette activité en lien avec le secteur privé et avec l’ensemble de ses partenaires, le Gouvernement entend mettre en lumière des réponses concrètes à la promotion de l’emploi, et partant, à l’épineuse problématique du chômage dans notre Pays”, a-t-il conclu.

Le conseiller technique Adama Dosso, représentant le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, a loué l’initiative de la DGE à travers le lancement des répertoires. Cependant, il a déploré la baisse du nombre d’emplois créés en 2020 qui est estimé à 45 000. Non sans omettre les 19 000 licenciements dus à la crise sanitaire, la Covid-19. Il a, en outre, regretté le fait que moins de 200 entreprises ont sollicité les avantages du Code général de l’emploi.

Le directeur général de la DGE, Franck Madou Dogoh, a ajouté qu’il faut faire la promotion des deux répertoires dans le but de permettre aux demandeurs d’emploi d’avoir accès à l’information nécessaire. Il a rappelé que la Politique nationale de l’Emploi 2021-2025 (PNE 2021-2025) a pour objectif général de promouvoir l’accès à un emploi productif, décent et durable pour tous les hommes et les femmes en âge de travailler, y compris les jeunes et les Personnes en Situation de Handicap.

Le lancement des répertoires est le début d’une campagne d’information et de communication à travers divers canaux (sites web, réseaux sociaux, média en ligne, caravane et forums d’information, etc.) sur les nombreux instruments de promotion de l’emploi, mis en place par le gouvernement ivoirien avec l’appui de ses partenaires.

 

Gomon Edmond

 

 

Quitter la version mobile