4 décembre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
SANTÉ

Covid-19: Pr. Samba Mamadou : «  Devant tout signe restez chez vous et appelez le 143 »

Que faire en cas de symptômes, signes comme la fièvre, la toux, des difficultés respiratoires, des courbatures ? « Nous vous prions de rester chez vous. Appelez l’un des numéros que sont  143, 101, 125. Et nous viendrons chez vous pour vous prélever et vous prendre en charge ». C’est la réponse du directeur général de la santé Pr. Samba Mamadou samedi au cours du traditionnel point de presse du gouvernement au ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation au Plateau.

Selon le Pr. Samba, « le virus ne se déplace pas. Ce sont les hommes qui se déplace ». Pour lui, « nous devons faire en sorte de ne pas déplacer le virus. Réduisons nos déplacements ». Mieux, a-t-il insisté, « réduisons les rencontres avec nos proches. Ceci  pour nous protéger nous même et aussi pour protéger les personnes que nous aimons ».

En fait, c’est à un véritable changement de comportement auquel le directeur général de la santé invite la population. « On doit intégrer ces habitudes en nous », a-t-il recommandé. « Sinon, a-t-il poursuivi, l’épidémie va s’agrandir et nous risquons d’avoir de plus en plus de cas. Ce qui n’est pas bon pour nous ». Sur les déplacements à l’intérieur du pays, là encore, le Pr. Samba a recommandé aux populations de rester à Abidjan qui a été confiné ce lundi à minuit. « Aujourd’hui, nous avons une épidémie qui se concentre à Abidjan. Si nous sortons de la ville, nous risquons  de créer d’autres foyers épidémiques à l’intérieur du pays. Et ce sera de notre faute », a-t-il mis en garde.

C’est pourquoi en liaison avec le ministère de la sécurité et de la protection civile, des corridors sanitaires ont été ouverts hier dimanche sur chacun des 6 post frontières du grand Abidjan pour prendre les températures des personnes. « Même si vous avez une autorisation de sortie d’Abidjan et que vous avez une forte température corporelle, vous serez recalé », a affirmé Benjamin Effoli, directeur de cabinet du ministre de la sécurité et de la protection au cours du même point de presse.

Coulibaly Zié Oumar