12 août 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
SANTÉ

Covid-19 en Côte d’Ivoire: Voici la répartition du virus à Abidjan

Les lignes qui suivent exploite un document qui circule que dans le milieu des professionnels de la santé en charge de près ou de loin de la lutte contre le covid-19 en Côte d’Ivoire.

C’est un document est produit chaque jour par le Centre des Opérations d’Urgence de Santé Publique (COUSP). Un centre installé à l’Institut national d’hygiène publique (INHP) qui pilote au nom du ministère de la santé ivoirien, la lutte contre le covid-19. Il est dirigé par le Pr. Bénié Joseph, directeur général de l’INHP. Il s’agit du Rapport de situation nº12 du 05 avril 2020 (SITREP).

La courbe de la maladie à coronavirus 2019 (Covid-19) poursuit sa lente mais sûre tendance haussière en Côte d’Ivoire depuis le premier cas le 11 mars dernier.

Au-delà des grandes caractéristiques de l’épidémie que communique chaque soir le ministère de la santé ivoirien, nous sommes en mesure de vous fournir pour la première fois la répartition exacte du covid-19 dans la ville d’Abidjan et dans le reste de la Côte d’Ivoire grâce au SITREP.

Des données qui sont certes appelées à évoluer jour  après jour, mais qui ont le mérite de dresser les tendances lourdes de l’évolution du covid-19 en Côte d’Ivoire.

En effet, selon le rapport de situation nº12 du 5 Avril 2020, le nombre de cas confirmés en Côte d’Ivoire était de 261 personnes et 3 morts. La veille, soit le samedi 4 avril, ce chiffre était 245 personnes confirmées positives au test du covid-19.

 

48% des cas à Abidjan concentrés à Cocody

 

Selon ce document qui circule dans le milieu sanitaire, « sur les 245 cas confirmés au 4 avril, 200 cas résident dans la région d’Abidjan soit 91% et 48% des cas confirmés sont localisés dans le district de Cocody-Bingerville. Trois nouveaux districts ont enregistré des cas ce sont les districts de Soubré, d’Anyama et de Bouaké Nord-Ouest ».

Le rapport de situation n°12 précise que sur les 245 cas confirmés au 4 avril dernier, 60% sont de sexe masculin contre 40% de sexe féminin. En Côte d’Ivoire, le ministère de la santé a découpé le pays en district et régions sanitaires. Des sortes de département et de région tels que connu dans le découpage administratif. Les districts sanitaires sont dirigés par des directeurs départementaux de la santé (DDS) et les régions par la région par un directeur régional de la santé (DRS).

Le district sanitaire dans l’organigramme du ministère de la santé, est le niveau périphérique et opérationnel chargé de mettre en œuvre les soins de santé primaire. A ce niveau, sur les 113 districts sanitaires que compte la Côte d’Ivoire, 19 ont notifié selon le rapport de situation n°12, des cas.

Tableau (1) districts sanitaires touchés dans le Grand Abidjan 

District sanitaire Nombre de cas confirmés covid-19
Cocody-Bingerville 125
Treichville-Marcory 76
Adjamé-Plateau 16
Yopougon-Est (Andokoi, toit rouge, sidéci, sicogi…) 11
Yopougon-Ouest (Sogefia, Anonkoi, Maroc, Chu, Niangon…) 6
Abobo Est (Habitat, sogefia, 4 étages, Plaque 1 et 2…) 4
Port-Bouet-Vridi  3
Anyama 2
Bassam 2
Koumassi 1

 

Comme on le voit dans le tableau 1, la grande majorité des communes du grand Abidjan sont touchées par le covid-19. Ce qui explique qu’Abidjan concentre 91% des cas confirmés de covid-19.

 

Des équipes d’intervention rapide positionnées en région

 

C’est pourquoi, selon le préfet d’Abidjan après les évènements de Yopougon ( qui cumule 17 cas à la date du 5 avril) où des populations sont allées un site de proximité pour le dépistage, a annoncé que 13 sites de proximité sont prévus dans toutes les communes d’Abidjan pour « permettre aux populations présentant des symptômes de se faire dépister sur place ».

 

Tableau (2) districts sanitaires touchés à  l’Intérieur du pays

District sanitaire Nombre de cas confirmés covid-19
Zouan-Hounien 3
Soubré 2
San-Pédro 2
Bongouanou 1
Aboisso 1
Bouaké Nord-Est 1
Bouaké Nord-Ouest 1
Daloa 1
Duékoué 1
Korhogo 1 1
Touleupleu 1

 

A l’intérieur du pays (tableau 2), si les cas ne sont pas encore légion, il n’est pas à écarter une forte propagation dans les prochains jours. En effet, selon la  de contamination du covid-19, une personne infectée peut en contaminer trois. A l’intérieur du pays où les populations sont en milieu rurale. Et où les consignes de respect des mesures barrières peuvent être difficilement comprises, il est à craindre la naissance de foyers épidémiques.

Toutefois, selon le rapport de situation, l’ « approvisionnement en kit des EIR (équipes d’intervention rapide, ndlr) de 18/30 régions ont commencé à recevoir leur Kit EIR. (Gant d’examen, VTM, écouvillons, Masque N°95, Gel, EPI, sur blouse, triple emballage, pistolet thermique…) ». Ce sont des équipes positionnées dans les régions prêtes à intervenir pour investiguer tous les cas suspects et leurs contacts.

Coulibaly Zié Oumar