6 décembre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
SANTÉ

Couverture Maladie Universelle/ La Cnam s’engage à soigner les familles des diasporas ivoiriennes

Ecouter cet article

Les familles des diasporas ivoiriennes vivant en Côte d’Ivoire vont pouvoir se soigner à moindre frais grâce à la Couverture Maladie Universelle. En effet, selon un communiqué de presse de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), M. Bamba Karim, Directeur Général de la CNAM et M. Robert Carle-Empereur, représentant de la Mutuelle des Familles des Diasporas Ivoiriennes (MFDI), ont signé récemment au siège de la CNAM au Plateau, une convention « pour offrir aux bénéficiaires une couverture médicale de qualité et à moindre coût grâce à la CMU ».

Et cela, en présence des témoins que sont Mme Koné Colette, Directrice Générale de l’Agence Ivoirienne de Régulation la Mutualité Sociale (AIRMS) et de M. Berté Abdrahamane Tiémoko, Directeur Général de l’Institution de Prévoyance Sociale – Caisse Générale de Retraite des Agents de l’Etat (IPS-CGRAE).

Ce sont au total 5. 000.000 de personnes résidant en Côte d’Ivoire qui vont bénéficier d’un appui financier de proches parents vivant à l’extérieur du pays, sur une période de 3 ans.

En fait, à travers cette convention, a précisé Bamba Karim, la Cnam accrédite la MFDI pour le recouvrement international et sécurisé des cotisations obligatoires de la Couverture Maladie Universelle (CMU). En clair, la MFDI devient un organisme de gestion délégué (OGD) Cotisations. C’est-à-dire qu’elle va prendre les cotisations auprès des Ivoiriens de l’étranger et les reverser à la CNAM.

«La Mutuelle des Familles des Diasporas Ivoiriennes, c’est l’assurance de la sécurité financière absolue, dans un environnement légal de la Mutualité ivoirienne, à but non-lucratif. À travers cette gestion ivoiro-européenne, rigoureuse et professionnelle pour l’équilibre des risques financiers, les parents restés au pays bénéficieront des soins de santé à moindre coût », s’est enthousiasmé Bamba Karim.

BertéAbdrahamane Tiémoko de son côté, a estimé que cette cérémonie matérialise la solidarité entre les Institutions de Prévoyance Sociale de notre pays. « C’est à juste titre qu’en tant qu’Institution de Prévoyance sociale, nous nous devons de cultiver la solidarité pour l’instauration d’une sécurité sociale effective et universelle dans notre pays », a-t-il souligné.

« C’était un besoin réel à combler au regard des difficultés rencontrées par certaines familles pour s’acquitter de leurs cotisations à la CMU. En s’acquittant des cotisations à la CMU des parents restés au pays, nos frères de la diaspora posent un geste de solidarité et de haute portée que nous devons tous imiter », a relevé pour sa part Mme Koné Colette.

Selon M. Robert Carle-Empereur, la Mutuelle des Familles des Diasporas Ivoiriennes est la seule mutuelle des diasporas à avoir obtenu un agrément ivoirien. « En 2019, le ministère en charge des affaires sociales nous a octroyé un agrément pour pouvoir travailler aisément sous la loi ivoirienne et le contrôle de l’Agence Ivoirienne de Régulation de la Mutualité Sociale (AIRMS) » a-t-il confié. « Travailler avec nous permettra à la CNAM de recouvrer dans un environnement légal et sécurisé, les cotisations des diasporas présentent en France, au Royaume-Uni, en Grèce (…) » a-t-il conclu.

Coulibaly Zié Oumar