12 août 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
SOCIÉTÉ

Côte d’Ivoire/Village communautaire contre le Sida/Pr. Samba Mamadou (DGS) : « Sans la communauté, nous ne nous en sortirons pas »

Le traditionnel village communautaire de lutte contre le sida a ouvert dimanche dernier à Gonzagueville dans la commune de Port-Bouët en présence du Pr. Samba Mamadou, directeur général de la santé. Selon lui, « sans la communauté, nous ne nous en sortirons pas » face au Vih/Sida. Même si le pays, a-t-il poursuivi, a la capacité de tester et de déploiement, « il faudrait que le communautaire puisse travailler  auprès des populations. Pour qu’elles puissent se dépister et prendre les médicaments et diminuer leur charge virale ». Pr. Samba a martelé que « si le communautaire ne marche pas, on n’aura pas des résultats en 2030 ». Année de l’élimination du Sida fixé comme objectif par l’Onusida. « C’est seulement à travers la communauté que nous pouvons atteindre ces résultats. Si nous restons dans nos schémas classiques, nous risquons de permettre la bataille du sida », a mis en garde le directeur général de la santé. Il a d’ailleurs noté que « les jeunes prennent de plus en plus de risque ». Or, selon lui, « nous devons restés mobilisé pour que nous puissions contrôler et maîtriser le sida en 2030. Car, l’objectif, c’est d’arriver à l’élimination du Vih en 2030 ». Certes, le pays en a les possibilités et la capacité, a-t-il répété, « mais, il faudrait que la population puisse respecter les consignes ».

Pr. Samba a aussi salué le leadership du Programme national de lutte contre le Sida (PNLS) dirigé par Pr. Ehui qui est crédité d’une « bonne coordination » des activités de lutte contre le Vih/Sida sur l’ensemble du territoire national.

Avant, C’est Dr. Offia Madiara Coulibaly, directrice exécutive de Alliance Côte d’Ivoire, l’Ong à l’origine du village communautaire, qui a expliqué au directeur général de la santé, les objectifs du village communautaire. Il s’agit selon elle, d’un cadre de partage d’expérience, de réflexion entre les représentants communautaires et d’échange avec la communauté qui a la possibilité de visiter les stands des Ong et s’informer sur le Vih/Sida.

La journée mondiale de lutte contre le sida qui est célébré aujourd’hui à travers le monde et en Côte d’Ivoire à Gonzagueville, a retenu comme thème « solidarité nationale et responsabilité partagé ». Pour la directrice exécutive de Alliance Côte d’Ivoire, « la question de la responsabilité est une question de volonté ». C’est pourquoi, tout en affirmant l’engagement d’Alliance Côte d’Ivoire, Dr. Offia Madiara Coulibaly a appelé la « société civile à être solidaire et déterminée ».

 

Coulibaly Zié Oumar