12 août 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

Côte d’Ivoire/Union de l’opposition: « On ne pouvait pas exclure le FPI à la démarche »

Le président du Front populaire ivoirien(FPI), Pascal Affi N’Guessan et la direction de son parti ont reçu, cet après-midi, à leur siège aux Vallons, une forte délégation de Génération des peuples solidaires(GPS), organisation politique de Guillaume Soro pour des échanges. Au sortir de l’audience, Mme Naminata épouse Zié, présidente intérimaire de GPS a indiqué qu’il est important d’inclure le FPI dans le combat commun de l’opposition ivoirienne.    

Quelles sont les raisons de la visite de GPS au FPI ?

Nous sortons d’une rencontre avec le président du FPI, M. Affi N’Guessan. Nous avons échangé sur l’actualité politique, en l’occurrence, la situation politique de l’heure qui est l’élection présidentielle. Nous nous sommes entendus pour des actions communes entre le FPI et les autres plateformes de l’opposition.

Il y a eu une rencontre, dimanche, à l’initiative du président Bédié à laquelle le FPI n’a pas pris part. Comment expliquez-vous votre démarche qui consiste à échanger avec le Front populaire ivoirien ?

Nous venons, aujourd’hui, à la demande du président Guillaume Kigbafori Soro, rencontrer le FPI parce que le FPI est une force qui compte et c’est un parti d’opposition. On ne pouvait pas exclure le FPI à la démarche. Donc, nous avons été instruits par le président Guillaume Soro de rencontrer cette force qui compte en Côte d’Ivoire.

Que retenez-vous au terme de vos échanges ?

Ça a été une très belle rencontre, on s’est compris.

Propos recueillis par 

Benjamin Koré