16 mai 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

Côte d’Ivoire/Politique: Les mouvements soroïstes réclament l’arrêt des poursuites contre leur leader

Les militants du groupement et peuples solidaire (GPS)  de Guillaume Soro font preuve de détermination malgré l’absence « forcée » de leur leader. cet après-midi, dans un restaurant à Yopougon, la Coordination des mouvements et associations de soutien à Guillaume Kibgbafori Soro (CMA-GKS) présidé par M. Coulibaly Sié,  a lancé un appel à la « levée des poursuites et des sanctions contre Guillaume Soro afin qu’il puisse entrer en Côte d’Ivoire ».

En présence du Gnangadjomon Koné, député de Dianra (dans le nord de la Côte d’Ivoire), proche de Guillaume Soro, Coulibaly Sié a aussi lancé un appel au pouvoir en place pour exiger l’ouverture d’un dialogue politique avec GPS. « Nous sommes le parti significatif de la Côte d’Ivoire et c’est nous qui donnons la température en Côte d’Ivoire ». Dans un troisième appel toujours en direction du pouvoir RHDP, le président de CMA-GKS a réclamé « la libération sans condition des prisonniers politiques en Côte d’Ivoire » citant tous les militants et députés soroïstes arrêtés par le pouvoir Ouattara en décembre dernier au cours d’une conférence de presse.

En attendant le retour de son leader qu’il estime certain en prévision de la prochaine élection présidentielle, Coulibaly Zié a sonné la mobilisation pour atteindre le cap des 100 mille adhérents  au GPS via le lien d’adhésion mis en place en octobre dernier par Guillaume Soro. Sur le site d’adhésion, « il y a 78 mille adhérents. Nous voulons atteindre les 100 mille d’ici deux semaines et 500 mille d’ici la présidentielle », a-t-il fait savoir.

Pour cela, dans la commune de Yopougon où la CMA-GKS est basée avec une cinquantaine de mouvements et associations pro-Soro, Coulibaly Sié entend mobiliser 5000 adhérents « d’ici le 31 mars ». « Le défi à relever, c’est celui de la mobilisation et des adhésions au GPS. Nous devons faire en sorte que la victoire de Guillaume Soro ne souffre d’aucune contestation », a-t-il affirmé très convaincu. Car, pour lui, « on ne gagne pas une élection avec la foule mais avec une stratégie ». C’est pourquoi, à Yopougon, sur les 1200 bureaux de vote que sa coordination a recensé, Coulibaly Sié ambitionne d’installer autour autant de comité local citoyens (CLC) de 25 membres chacun.

« Très bonne initiative », a salué le député Gnangadjomon Koné. Selon lui, « la dénomination commune quand on se dit soroïste, c’est le GPS ». Pour dire que l’ensemble des mouvements se réclamant de Guillaume Soro doivent s’unir dans le GPS. Car, « aucun membre, aucun mouvement ou association seul ne peut envoyer Guillaume Soro au pouvoir. Notre salut se trouve dans le rassemblement au GPS », a-t-il conseillé.

Coulibaly Zié Oumar

X