12 août 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

Côte d’Ivoire/FPI: les fédéraux font parler leurs cœurs à Mme Affi

Les secrétaires généraux de fédérations du Front populaire ivoirien (FPI) sont sensibles à la cause de leurs camarades emprisonnés par Alassane Ouattara. Ils l’ont traduit dans les actes à travers une visite effectuée, samedi, à la Riviera-Mbadon à Angeline Kili, l’épouse de leur leader Pascal Affi N’guessan, kidnappé dans la nuit du 06 novembre dernier sur son chemin de Bongouanou. Ils ont remis du riz, de l’huile et de l’eau à celle qui tient la maison à l’absence de son mari détenu. En plus des vivres, ils lui ont donné une somme de 200.000francs et une enveloppe de 100.000francs destinée à leurs jeunes camarades, Jean-Marie Konin et Guillaume Vavi maintenus à la MACA.
M. Ben Vanié, porte-parole des fédéraux du FPI
Ces « préfets » du FPI sur toute l’étendue du territoire sont allés plus loin en produisant une déclaration qui a été lue lors de cette visite. À travers la déclaration et par la voix de leur porte-parole, Ben Vanié, fédéral de Bediala, ils se sont insurgés contre la main de fer du régime contre l’opposition. Ils ont, par conséquent, exigé la libération de toutes les personnes arrêtées pour leur refus du troisième mandat.
Ce sont plusieurs fédéraux en majorité d’Abidjan et certains venus de Divo, Kononfla, Agboville, N’Douci, Bondoukou, Daoukro, Djangobo, Méagui, Sandegué Oupoyo qui ont pris part à la visite.
Le geste a amené la vice-présidente du parti, Christine Konan à exhorter ses camarades à plus d’optimisme quant à l’issue de leur engagement politique.  » L’acte que vous venez de poser renforce notre conviction. Vous auriez pu venir les bras ballants. Vous voir venir si nombreux avec un demi-million témoigne du fait que sûrement et allègrement, nous avançons vers le pouvoir « 
Une vue des fédéraux qui se sont rendus au domicile de l’épouse du président du FPI
Elle a invité ses interlocuteurs à une occupation permanente du territoire.  » Le président est momentanément en prison mais il est fort dans la tête. Sa résistance sera encore plus forte quand vous occuperez encore plus le terrain. Affi va nous revenir encore plus fort et on nous sentira très bientôt au pouvoir « , a-t-elle conclu.
 Autour de l’épouse d’Affi, l’ancienne secrétaire générales adjointe du gouvernement, Christine Konan avait à ses côtés le secrétaire général du FPI, Issiaka Sangaré et des vice-présidents Dr Touré Amara, Benjamin Yapo Atsé, Augustin Komoé, Chairman Guei, Seydou Koulibaly, et des secrétaires nationaux Tano Kassy, Arsène Dédy et Urbain Zozoro.
Benjamin Koré