10 août 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

Côte d’Ivoire/Déclaration Rhdp: Voici comment Adjoumani a braqué la cathédrale Saint Paul ce matin

Les Ivoiriens ont découvert ce matin, une vidéo en direct sur les réseaux sociaux, de Kouassi Kobénan Adjoumani, Ministre de la République et porte-parole du Rhdp, le parti d’Alassane Ouattara à la cathédrale Saint Paul d’Abidjan, répondant à l’archevêque d’Abidjan, Jean Pierre Cardinal Kutwa en représailles aux réserves de ce dernier, la veille, lors d’une déclaration,  sur la candidature d’Alassane Ouattara.

Selon nos informations auprès de l’église catholique de Côte d’Ivoire, le porte parole du parti d’Alassane Ouattara a d’abord envoyé une émissaire pour demandé une salle auprès du centre culturel de la cathédrale en charge de la gestion des salles de réunion. L’émissaire a prétexté d’une réunion urgente des femmes du Zanzan – région d’où est originaire le Ministre Adjoumani – pour avoir l’accord des gestionnaires du centre culturel. En principe, il faut d’abord une demande écrite quelques jours avant l’évènement. Mais, pour la circonstance, vu que les salles étaient libres, le centre culturel a donné son accord pour cette réunion des femmes du Zanzan.

Quelques minutes après, les responsables du centre culturel voient des individus qui n’ont rien avoir avec des femmes du Zanzan débarqués. C’était en fait, une ruse malveillante. Dès cet instant, ils se ravisent et annule leur autorisation.   C’est alors que la délégation du ministre Adjoumani qui ne veut rien savoir, prend une table à la  cafétéria du centre culturel et se dirige sur l’esplanade de la cathédrale d’Abidjan pour s’y installer en « bri » (en force dans le français populaire ivoirien) et lire sa déclaration d’attaque contre l’archevêque d’Abidjan, Jean Pierre Cardinal Kutwa.

C’est à un véritable braquage d’une Institution religieuse, au mépris des règles de fonctionnement de la République, que s’est adonné le ministre Adjoumani. D’ailleurs, un de ses collaborateurs que Notrevoienews.com a pu  joindre au téléphone  a même soutenu « qu’en tant que catholique, on n’a pas besoin d’une autorisation pour accéder à la cathédrale ». Dans tous les cas, a-t-il poursuivi, « le combat est engagé ». Il s’agit du « combat contre tout ceux qui se mettront au travers du chemin de la confiscation du pouvoir par le Rhdp et son président », décrypte un observateur de la politique ivoirienne.

Coulibaly Zié Oumar