21 mai 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

Côte d’Ivoire / Assemblée nationale : Le plaidoyer de l’ambassadeur Allou Eugène pour plus de députés à Ouragahio

L’ancien ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Cameroun, Allou Wanyou Eugène, est soucieux du développement de la région du Goh dont il est originaire.

Face à la presse, le diplomate a fait un rapprochement entre l’homme politique et le développement. C’était le 8 juin, en marge de la cérémonie d’investiture du maire de la commune d’Ouragahio, Antoni Garou.

«Tout individu qui fait la politique doit aider sa région à se développer», a-t-il laissé entendre. Il a par la suite exprimé sa joie par rapport au bitumage de certaines voies d’Ouragahio.

«Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly vient de poser un acte de développement en faveur de la ville d’Ouragahio. Grâce à ces travaux de bitumage, cette localité a désormais l’image d’une ville », a-t-il signifié. « Le développement est un vaste processus. Mais il est toujours important de l’entamer à travers des actions notables», a-t-il précisé.

L’ex chef de protocole du président Laurent Gbagbo est conscient que le député est aussi un acteur de développement. Le diplomate a donc souhaité que les populations des sous-préfectures d’Ouragahio, Bayota, Dahiepa-Kehi et de Yopohué n’aient pas un seul représentant à l’hémicycle.

« Le souhait des populations, c’est que le gouvernement affecte à leur zone d’autres postes de députés. Ce vœu a été exprimé par nos parents d’Ouragahio lors de la visite du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly dans La région du Goh. C’était à l’étape d’Ouragahio. Le chef du gouvernement avait fait la promesse de transmettre cette demande au Président de la République, Alassane Ouattara. Nous comptons sur lui et nous savons qu’il sera à mesure de transmettre cette doléance au chef de l’Etat parce qu’il est au cœur du développement de la Côte d’Ivoire. C’est un immense travail pour un député de représenter solitairement les populations de quatre sous-préfectures à l’hémicycle. Il faut au moins trois députés pour cette zone. Cela aura pour conséquence une couverture administrative efficace», a-t-il avancé.

Il souhaite également apprendre que Ouragahio a été  érigé en département au regard de la forte densité de sa population. Selon lui, une doléance a été exprimée à ce propos par les habitants d’Ouragahio. C’était toujours lors de la visite d’Etat du Premier ministre dans la région du Goh. « Je ne fais que répéter les désirs de la populations d’Ouragahio qui ont été transmis au chef du gouvernement dans un document par écrit», a-t-il conclu.

 

Doumbia Namory

Correspondant permanent dans la région du Goh