6 octobre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
SPORT

Copa America-Brésil 2019: Lionel Messi risque 2 ans de suspension après ses accusations contre la Conmebol

Lionel Messi risque deux ans de suspension après ses accusations de corruption contre la Confédération sud-américaine de football (Conmebol). Cette dernière instance a réagi qualifiant les propos du joueur argentin [qui a refusé d’allé prendre sa médaille de bronze], d' »inacceptables » et « infondées » dans un communiqué de presse.

« Il est inacceptable qu’à la suite d’incidents spécifiques à la compétition (…), des accusations infondées aient été lancées, qui manquent de vérité et mettent en cause l’intégrité de la Copa América », a indiqué la Conmebol dans son communiqué.

« Nous ne devions pas faire partie de cette corruption, de ce manque de respect pour la Coupe entière. Nous étions là pour plus. La corruption, les arbitres et tout ce qui ne permet pas aux gens de participer au football, le spectacle, ça le gâche un peu.

Il ne fait aucun doute que tout est fait pour le Brésil, j’espère que le VAR et l’arbitre n’influenceront pas la finale et que le Pérou pourra concourir normalement », avait affirmé Lionel Messi en zone mixte après avoir été expulsé samedi lors la petite final que l’Argentine a remporté (2-1) face au Chili.

Selon le règlement de la Conmebol, l’argentin du FC Barcelone risque deux ans de suspension. Pour la presse sud-américaine, s’il venait à être sanctionné de cette durée, Lionel Messi pourrait donc faire une croix sur la sélection. Ce dernier manquerait ainsi les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 mais également la prochaine Copa America, qui se déroulera en 2020 en Argentine et en Colombie.

 

Coulibaly Zié Oumar