1 octobre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
SOCIÉTÉ

Contribution au développement de la Côte d’Ivoire de la diaspora: Le Prix les « Marie l’or d’ivoire » décerné en décembre prochain

Ecouter cet article

La mise en exergue des actions réussies associatives, sociales, culturelles, entrepreneuriales, scientifiques et touristiques des Ivoiriens vivant à l’étranger ne passeront pas inaperçues. Ce, parce que les auteurs de ces oeuvres seront honorés à travers le Prix international des « Maries l’Or d’Ivoire ». Le lancement de ce prix a eu lieu, le mardi 13 septembre 2022, à bord d’un bateau durant une balade lagunaire du Plateau à la baie des milliadaires.

En présence du directeur de la Communication, du porte parole du ministère d’Etat, ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Sam Wakouboué, représentant sa ministre Kandia Camara, la directrtice générale de Côte d’Ivoire Tourisme, Mme Malékah Mourad-Condé, etc. Le prix sera décerné le 10 décembre 2022, à Paris.

Marie Laure N’Goran, initiatrice du prix, journaliste présentatrice du journal, à la RTI 1, plusieurs fois Ebony du meilleur présentateur du journal, a annoncé que les récompenses ont pour objectif de mettre en avant les valeurs et potentialités de la Côte d’Ivoire. Et qu’avec la Mutuelle des Familles des diasporas ivoiriennes (MFDI), il faut mettre en valeur les personnes remarquables. Les MFDI, a-t-elle reconnu, a décidé de cotiser volontairement pour la couverture santé de leur famille restées en Côte d’Ivoire. Elle s’est réjouie de ce que la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) ait accepté que la MFDI ait l’exclusivité mondiale du recouvrement des cotisations des familles des diasporas. Le critère principal pour obtenir le prix, au dire de Marie Laure N’Goran, est le mérite et l’excellence dans le domaine d’activité de la diaspora.

Mme Malékah Mourad-Condé, a, pour sa part, loué l’initiative du prix en ce sens que le projet contribue à la promotion de l’image de la Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire, a-t-elle insisté, est une destination attractive et harmonieuse. « Il faut faire rayonner l’image de la Côte d’Ivoire dans le monde », a-t-elle dit. Et d’ajouter: « Il faut faire en sorte que la Côte d’Ivoire soit une terre d’hospitalité par le travail qui attire les touristes ».

Sam Wakouboué a réitéré l’intérêt que sa ministre accorde au prix qui contribue au rayonnement de la Côte d’Ivoire.

Il y aura cinq catégories de nominés à savoir « Entrepreneur », »Etudiant et scientifique », « culturel », « sportif » et « acteur du développement et de l’intégration ». La société de régulation médicale, CareBridges international fait partie des initiateurs du prix.

Gomon Edmond