1 octobre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
ÉCONOMIE

Campagne de la cellule d’information des opérateurs économiques: Les investisseurs de Bouaké sensibilisés

Ecouter cet article

Les opérateurs économiques de Bouaké ont été informés sur les avantages de la Cellule d’information des opérateurs économiques (CELIOPE), le vendredi 29 juillet 2022, à la Préfecture de Bouaké, à l’initiative de la Direction générale du Budget et des Finances (DGBF). Les opérateurs économiques de Bouaké, de Sakassou, de Béoumi et de Botro ont apprécié l’initiative de la Cellule. L’information provient d’un communiqué de presse de ladite cellule en date, d’hier, mercredi 10 août dernier. 

Yao Florent, chef de la CELIOPE, a indiqué que la structure qu’il dirige est un instrument de bonne gouvernance et de transparence budgétaire mis en place par le Gouvernement. « Vous devez désormais systématiquement consulter la Celiope afin de vérifier l’existence de crédits budgétaires avant la réalisation de toute prestation au profit de l’Etat », a-t-il recommandé. Il a, par ailleurs, précisé que sa cellule mène ses activités au profit des opérateurs économiques, des fournisseurs et prestataires de l’Etat. Poursuivant, M. Yao a fait remarquer que pour une plus grande efficacité de cet instrument au service des opérateurs économiques, les autorités budgétaires ont renforcé son mode de saisine avec la mise en place d’un progiciel dénommé « E- requête », qui permet d’interagir en ligne avec les usagers. Le dispositif sera complété très bientôt par une autre application, le « E-fournisseur » qui permettra aux opérateurs économiques de suivre le traitement de leurs dossiers en temps réel dans le circuit de la dépense.

Prenant la parole au nom de M. Traoré Seydou, directeur général du Budget et des Finances, M. Zakéi Gbadja Gédéon, directeur régional du Budget des régions du Gbékè et du Hambol, a rappelé que la Celiope est opérationnelle depuis 2015. « Sa création vient impulser une nouvelle vision du partenariat qui devrait exister entre le secteur privé et l’Etat », dira-t-il. Zakéi a dénoncé le fait que des opérateurs économiques de Bouaké, de Sakassou, de Béoumi et de Botro  exécutent des commandes au profit de l’Etat sans bons de commandes issus des systèmes d’information budgétaire. « L’exécution de telles commandes n’engage pas l’Etat et constitue une transaction de type privé entre le fournisseur et l’émetteur de ce bon. Cette situation qui ne permet pas au fournisseur de se faire payer sa prestation, est préjudiciable au développement du secteur privé », a-t-il déploré. Il les a invités à se rapprocher de la Celiope.

Cette session de vulgarisation des activités de la Cellule et de sensibilisation des opérateurs économiques dans le Gbèkè était présidée par le représentant du préfet de la Région du Gbèkè, le secrétaire général de la préfecture de Bouaké, M. Katou Bony Francis. La Celiope était à  Aboisso dans le Sud-Comoé juillet dernier.

Gomon Edmond