10 août 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
POLITIQUE

Accusé dans les RLE à Bongouanou: Jacob Assoumgba (délégué RHDP) se défend

« La transhumance a fait que j’ai perdu les dernières élections locales face. Je ne peux donc pas m’adonner à cette pratique ». Jacob Assoumgba, délégué départemental associé du RHDP à Bongouanou a rejeté du revers de la main, les accusations portées contre lui par le secrétaire général de la fédération FPI de Bongouanou dans l’interview ci-dessus. Il a assimilé la posture de ses adversaires politiques à de la délation. « Comme ils sont en difficultés, ils font de la délation », a-t-il martelé.

Le délégué départemental associé du RHDP à Bongouanou s’estimant plutôt victime, a promis de faire une réclamation contre les personnes convoyées en son temps, en 2018, et qui aujourd’hui ont brillé par leur absence l’enrôlement. « Quand la liste provisoire sera publiée, nous allons dénoncer ceux qui sont sur la liste et qui ne sont pas arrivés, mais qui se sont enrôlés ailleurs », a dit Jacob. Poursuivant, il dira qu’en tant que juriste, il est bien placé pour connaître les exigences de l’article 9 du code électoral. « Ce que nous avons fait, c’est de sensibiliser les jeunes et les femmes à se mobiliser massivement pour prendre part à la révision de la liste électorale », a expliqué le responsable du parti au pouvoir.

Joint au téléphone, le patron du commissariat de police de Bongouanou, le commissaire Abé, lui, a soutenu qu’il ne pouvait réagir qu’avec une autorisation de sa hiérarchie.

César Ebrokié