1 décembre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
SOCIÉTÉ

Accès à l’information et la lutte contre la corruption: Les lauréats des Prix Caidp et Habg ont été distingués

Ecouter cet article

 

Panels et célébration de l’excellence dans la matinée, suivis d’un dîner-gala de distinction dans la soirée. Tel a été le format 2022 de la Journée internationale de l’accès universel à l’information, célébrée, le mercredi 28 septembre 2022, respectivement à l’auditorium de la Primature au Plateau, dans la matinée, et dans la soirée, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire sis à Cocody.

A cet effet, les prix de la Commission d’accès à l’information d’intérêt public et aux documents publics (Caidp) du Réseau des journalistes pour l’accès à l’information (Rejaip-CI), pour la Promotion des grands genres journalistiques et du meilleur organisme public de l’accès à l’information, ont été décernés au cours dudit dîner-gala.

Cette année, comme innovation, le « Prix Caidp du Réseau des journalistes pour l’accès à l’information » s’est enrichi avec l’instauration du « Prix spécial N’Golo Coulibaly-du nom du président de la Habg- de la prévention, la sensibilisation et la lutte contre la corruption », porté par la Haute autorité pour la Bonne gouvernance (Habg).  « Ce prix récompense les meilleures productions journalistiques telles que l’Enquête, le Reportage, le Dossier sur la prévention, la sensibilisation et la lutte contre la corruption et les infractions assimilées », a fait savoir Kébé Yacouba, président de la Caidp, dans son allocution au cours de la cérémonie de distinction.

Cette année, le jury, présidé par Mam Camara, past-president de l’Unjci, a reçu, de 20 journalistes, 33 productions à évaluer.

Ainsi, grâce à son reportage intitulé : « Burkina Faso-Côte d’Ivoire : à la découverte des forteresses mythiques et mystiques de Sindou et de Sordi », le journaliste Traoré Tié Medandjé, de la Nouvelle chaîne ivoirienne (NCI), a-t-il remporté le 1er prix Caidp du Rejaip-ci.

Le prix spécial « N’Golo Coulibaly », quant à lui, a été attribué à la journaliste Fatou Sylla du quotidien Fraternité Matin, grâce à son dossier intitulé « Déclaration des biens par les personnalités : Des avancées, mais… encore des efforts ».

Le « prix d’encouragement Kébé Yacouba », du nom du président de la Caidp, a été attribué à la journaliste Soro Sita de Radio Côte d’Ivoire pour son dossier « e-commerce…. ».

Quant à Sériba Koné, du site web Crocinfo.com, pour sa régularité et sa constance dans la saisine des organismes publics en usant de la loi relative à l’accès à l’information, il a reçu « le Prix spécial Caidp ».

« Cette année, nous avons reçu de pertinentes productions qui ont adressé toutes les thématiques idoines. En 2023, nous irons encore plus loin afin que les questions les journalistes, par des Enquêtes, des Dossiers et Reportages fouillés, soient au cœur de toutes les problématiques de la société ivoirienne », a insisté Jean Antoine Doudou.

Revenant au « Prix Caidp du Meilleur organisme public pour l’accès à l’information », il a concerné 67 sites web répartis en quatre catégories: 32 ministères, 6 structures de gouvernance, 16 directions générales et 13 collectivités territoriales. La Caidp, initiatrice de cet exercice, depuis 5 ans, entend ainsi évaluer la pertinence des informations et documents publics qui sont diffusés sur les sites internet des administrations publiques.

Au niveau de la catégorie « Ministères », le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant a été classé meilleur ministère avec une moyenne de 19,89/20.

La Habg, elle, a raflé la 1ère place du prix Caidp de la meilleure structure de gouvernance.

La Direction générale des Marchés publics a, avec une moyenne de 20/20, été désignée meilleure direction générale, dans sa catégorie. Elle est également la grande lauréate du « Prix Caidp du meilleur organisme public pour l’accès à l’information ».

Le prix d’Excellence Caidp a été remis au ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat, avec une moyenne de 19,11/20, pour sa constance dans la diffusion proactive des documents d’intérêt public, et ce, depuis la 1ère édition.

Il est bon de rappeler que le « Prix Caidp du Rejaip-CI » est un prix institué, par la Caidp et porté par le Réseau des journalistes pour l’accès à l’information Rejaip-CI, dont le président est le journaliste Jean Antoine Doudou. Ce prix qui en est à sa 4ème édition, distingue les journalistes qui, dans le cadre de l’exercice de leurs activités professionnelles, ont eu recours à la loi N° 2013-867 du 13 décembre 2013 relative à l’accès à l’information pour renforcer leur mission d’information du public.

Plus tôt dans la matinée, à l’auditorium de la Primature, à Abidjan-Plateau, des experts ont animé un panel autour de « Rôle de l’intelligence artificielle dans la  promotion d’approches inclusives pour l’accès à l’information » et « e-gouvernance et accès à l’information : lutte contre  la corruption  et les infractions assimilées ».

Pour clore dans l’allégresse le dîner-gala, l’orchestre féminin Bella Mondo a distillé de belles mélodies pendant que les convives satisfaisaient leurs papilles via un buffet au menu exquis.

Le 4 septembre 2015 à Paris, lors de la 197e session de son Conseil Exécutif, l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) a proclamé, le 28 septembre de chaque année, « Journée Internationale de l’Accès Universel à l’Information ».

Marcellin Boguy