1 octobre 2022
Abidjan Cocody Palmeraie 06 BP 2868 Abj 06
ÉCONOMIE

6ème Rencontres B2G : L’importance du dialogue Etat- secteur privé réaffirmée.

Ecouter cet article

“La rencontre qui nous réunit ce jour fait écho à la volonté du SE-CCESP d’accélérer la redynamisation des activités du réseau des points focaux, ce précieux outil d’animation du Dialogue qui implique l’ensemble des parties prenantes de l’écosystème économique, à savoir: les structures de l’administration publique chargées d’édicter et de faire appliquer les réglementations en vigueur concernant l’activité économique ; les organisations professionnelles et consulaires qui sont le relais des préoccupations des entreprises auprès de l’Etat ;les Missions économiques des ambassades accréditées en Côte d’Ivoire ainsi que les membres des représentations diplomatiques de la Côte d’Ivoire à l’Etranger qui sont une importante source d’information” Bamba Vassogbo,chef de cabinet adjoint du ministre de l’économie et des finances a souligné l’importance du dialogue Etat-secteur privé, dans la dynamisation de l’économie ,hier, à l’ouverture des 6ème édition des journées des rencontres “business to gouvernement”, à l’auditorium de la Caistab, au Plateau. Entre autres opportunités offerte par cette plateforme, le représentant du ministre a évoqué l’action de la presse qui informe sur les actions menées pour améliorer le climat des affaires mais aussi sur les attentes du Secteur Privé vis-à-vis de l’Etat ; la Société civile qui apporte un regard critique sur l’impact des actions des pouvoirs publics et du Secteur Privé sur le bien-être des populations.
Poursuivant, il a indiqué que la redynamisation des point focaux apparaît comme une nécessité au regard des évolutions enregistrées par l’environnement économique.Ce qui requiert des interactions soutenues et constantes entre les principaux acteurs économiques afin de réduire l’asymétrie de l’information économique. “C’est ce qui justifie en partie l’organisation de la sixième édition des Rencontres Business To Government en marge de cette activité dont l’ouverture officielle interviendra au terme de notre session d’échanges”, dira-t-il et d’ajouter .”De plus, les ambitions de transformation structurelle de l’économie prônées par nos plus hautes autorités et contenues dans les Plans Nationaux de Développement et la Vision CI 2030, commandent de faire évoluer notre Dialogue Public Privé, d’une concertation circonstancielle autour de préoccupations vers un partenariat plus stratégique, capable d’aborder des questions structurelles et de compétitivité à l’échelle nationale et sectorielle.”
Fadiga fonana, secrétaire exécutive du comité de concertation Etat- secteur privé. a abondé dans le même sens en affirmant ”Votre mobilisation remarquable à nos côtés, témoigne éloquemment de notre intérêt commun à renforcer davantage la relation privilégiée entre l’Etat et le Secteur Privé en vue de faciliter le développement de l’activité économique et améliorer ainsi l’environnement des affaires.”

César Ebrokié